Makers
Now Reading
3D Print – Congress & Exhibition 2018

3D Print – Congress & Exhibition 2018

by Gaëtan Lefèvre4 avril 2018
Partage :

Dans deux mois, débutera le salon 3D Print – Congress & Exhibition. Devenu une référence dans le secteur de la fabrication additive en France, ce salon ouvrira ses portes, à l’Eurexpo de Lyon, du 5 au 7 juin 2018. Pour découvrir les nouveautés de cette édition 2018, A3DM Magazine a rencontré Nathalie Grosdidier, directrice générale déléguée IDICE (filiale du Groupe Infopro Digital) et responsable du salon 3D Print Congress & Exhibition.

Pour cette édition 2018, le « 3D Print – les rencontres de la fabrication additive » devient le « 3D Print – Congress & Exhibition ». Pourquoi ce changement de nom ?

Par son changement de nom, le 3D Print affiche clairement son positionnement : un événement qui propose à la fois un congrès et un salon. Le salon est « vivant », avec un grand nombre de machines et de matériels exposés, en fonctionnement. En parallèle, l’information « métier » du secteur reste un élément clé à travers des conférences et des ateliers. Le visiteur a l’opportunité de se tailler un programme sur mesure : rencontrer des exposants, sélectionner des fournisseurs, mais aussi se former et s’informer grâce aux présentations et aux témoignages des spécialistes.

Il est également important de souligner le positionnement international du salon. Les exposants comme les conférenciers viennent du monde entier.

Faisons une perspective de l’édition 2018. Pouvez-vous nous donner quelques chiffres : nombres d’exposants, de participants attendus, les secteurs d’activité représentés… ?

Toute la filière sera représentée à travers 250 exposants positionnés aussi bien sur la fabrication additive métal que sur celle plastique ou sur d’autres matériaux. Ces exposants sont des fabricants et des distributeurs de machines bien sûr, mais aussi de matériaux, de logiciels, de systèmes de contrôle et d’ingénierie, sans oublier les organisations qui seront également présentes. Nous sommes surpris de la vitesse à laquelle cet événement se développe. En un an, la croissance du nombre d’exposants a été de 15 % et de 40 % en surface ! Cela prouve bien l’accélération de l’adoption de cette technologue dans l’industrie.

Quels seront les grands thèmes des trois jours de conférences ?

Notre programme de conférences est en accès libre et gratuit. Pour les spécialistes comme pour les novices en impression 3D, les thématiques délivreront une vision globale à la hauteur des enjeux du secteur. Un panel d’experts internationaux partagera leur retour d’expérience : Reebok, Safran, Audi, Damen, 3D MedLab, Peugeot, Desrues, Nano Dimension…  Parmi les thèmes phares, vous retrouverez :  la fabrication additive métallique et plastique, les nouveaux matériaux, la gestion des stocks, les logiciels, les systèmes de production automatisés, les dispositifs de préventions adaptés, le design, la sécurité, la traçabilité des données…

Cette année encore, nous allons retrouver le Trophée 3D Print. Qui sont les candidats sur les deux catégories ?

Les inscriptions ne sont pas encore closes, mais on peut déjà constater une forte augmentation du nombre des dossiers présentés pour ce concours, aujourd’hui reconnu et attendu par toute la profession. Très médiatisé, il met en lumière des cas concrets de gains de compétitivité et d’innovation au profit de toute la fabrication additive.

Cette année, on découvrira également le trophée Start-ups. Pouvez-vous nous le présenter, ainsi que les candidats ?

Là encore, il est trop tôt pour faire une synthèse, mais il sera question de nouveaux matériaux, de machines évolutives, de nouveaux logiciels… Les startups concourantes proviennent de tous les pays. Des pitchs qui permettront une fois encore de promouvoir l’innovation permanente de cette technologie qui révolutionne la fabrication.

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response