Makers
Now Reading
3DVarius, un violon électrique conçu par fabrication additive

3DVarius, un violon électrique conçu par fabrication additive

by Gaëtan Lefèvre24 août 2016
Partage :

Le 3Dvarius est le violon électrique haut de gamme réalisé en une seule pièce grâce à la technologie de l’impression 3D. Cette conception a été un réel défi pour Laurent Bernadac, violoniste et ingénieur, et l’œuvre qui en résulte démontre les capacités apportées par la fabrication additive. À la découverte de la conception d’une œuvre d’art.

Par Gaëtan Lefèvre, rédacteur en chef.

 

L’équipe d’A3DM Magazine a été grandement séduite par l’idée originale du violon électrique 3Dvarius conçu par fabrication additive. Ce projet est né en 2011 dans l’esprit de Laurent Bernadac, violoniste et ingénieur en mécanique. Il souhaite alors créer son « propre violon électrique pour rassembler dans le même instrument toutes les qualités [qu’il] avait pu trouver dans les violons acoustiques et électriques existants ». Son cahier des charges est donc de créer « un violon avec de très bonnes qualités sonores, léger, résistant, parfaitement jouable, avec un design qui me satisferait », nous explique-t-il.

Des années de recherche

Laurent Bernadac n’atteindra pas son objectif du premier coup. Son projet prendra quatre ans avant d’aboutir au 3Dvarius final. L’ingénieur passera par différentes approches, de nombreuses idées de designs, une large campagne de tests sur différentes technologies professionnelles et la réalisation de différents prototypes (aluminium, plexiglass). En 2013, il fait réaliser sur mesure, par un luthier, le premier prototype en polycarbonate transparent. Cependant, ce violon trop lourd et difficilement jouable est loin de remplir les contraintes du cahier des charges. Laurent poursuit ses recherches sur le développement de son instrument en améliorant son design, en épurant les formes, en réduisant les masses et en améliorant la conduction des ondes acoustiques. Il se dit alors que « la stéréolithographie (SLA) était la seule technologie à même de me permettre de réaliser un violon à la fois résistant, léger et possédant un design innovant et inédit ». En mars 2015, après quatre années de recherche, Laurent a terminé son second prototype, entièrement créé par fabrication additive.

3DVarius - Laurent Bernadac - Copyright Thomas Tetu - A3DM Magazine

Un violon unique

Le 3Dvarius est un violon électrique unique, entièrement réalisé par impression 3D et fortement inspiré du modèle Stradivarius. Cet instrument est constitué d’une seule pièce possédant la particularité de conduire les ondes sonores de manière optimale, sans perte d’énergie acoustique ni diffraction du spectre sonore. L’instrumentiste possède ainsi un contrôle du son inégalable jusqu’à présent.

Ce violon 3Dvarius est une œuvre intégralement imaginée, conçue et fabriquée par Laurent Bernadac, avec l’aide et le soutien de nombreux amis, dont Géraldine Puel. Peu de techniques de fabrication permettent à une personne de réaliser l’ensemble des étapes de conception. La fabrication additive est donc, dans ce cas, un élément très important de la création du produit. Laurent Bernadac, dans le cadre de son métier d’ingénieur, possédait les compétences nécessaires pour la réalisation du 3Dvarius. Pour exemple, le modèle virtuel du violon a été conçu sur CATIA, un logiciel que le violoniste utilisait déjà.

Schema 3DVarius A3DM Magazine

Conception par stéréolithographie

Le corps du violon 3Dvarius a été conçu en une seule pièce par le procédé de stéréolithographie. « La stéréolithographie permet une très grande précision d’impression et une très bonne solidité et tenue dans le temps des objets imprimés », nous dit Laurent pour nous expliquer son choix. Cette technique de conception offre donc à l’instrument une résistance optimale nécessaire pour soutenir la pression des cordes. « La durée d’impression pour le corps du 3Dvarius a été de 24 heures pour plus de 30 000 couches de matière. » Après la phase de conception, le violon a dû subir une étape de traitements. Celle-ci a été réalisée à la main par Laurent lui-même. Les surfaces en contact avec les cordes et le corps du musicien ont été poncées avec minutie pour offrir un confort optimal de jeu et garantir la pureté du son. Enfin, l’étape la plus délicate pour l’ingénieur a été la dernière, l’assemblage final et l’accordage. Ce violon 3Dvarius est un véritable travail d’orfèvre !

http://www.3d-varius.com/

http://www.laurentbernadac.com/

Crédit photos : 3DVarius/Thomas_Tetu

Étapes de fabrication

01 Drawing 3DVarius A3DM Magazine 03 3D printing 3DVarius A3DM Magazine 04 Deburring 3DVarius A3DM Magazine 07 Surfaces treatment 3DVarius A3DM Magazine 08 Final assembly 3DVarius A3DM Magazine

Crédit photos : 3D Varius

Enregistrer

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response