Makers
Now Reading
3Dvarius, un violon électrique conçu par fabrication additive

3Dvarius, un violon électrique conçu par fabrication additive

by Gaëtan Lefèvre14 juin 2016
Partage :

L’équipe d’A3DM Magazine a été grandement séduite par l’idée originale du violon électrique 3Dvarius conçu par fabrication additive. Ce projet est né en 2011 dans l’esprit de Laurent Bernadac, violoniste et ingénieur en mécanique. Il souhaite alors créer un violon pouvant répondre à tous les besoins d’un musicien classique. En 2013, il fait réaliser sur mesure, par un luthier, le premier prototype en polycarbonate transparent. Cependant, ce violon est trop lourd et difficilement jouable. Laurent poursuivit le développement de son instrument en améliorant son design, en épurant les formes, en réduisant les masses et en améliorant la conduction des ondes acoustiques. En 2015, après quatre années de recherche, Laurent a terminé son second prototype, entièrement créé par fabrication additive. L’artiste a été aidé et conseillé de son amie, Géraldine Puel.

3Dvarius-a3dm-magazine

Un violon unique

Le 3Dvarius est un violon électrique unique, entièrement réalisé par impression 3D et fortement inspiré du modèle Stradivarius. Cet instrument est constitué d’une seule pièce possédant la particularité singulière de conduire les ondes sonores de manière optimale, sans perte d’énergie acoustique ni diffraction du spectre sonore. L’instrumentiste possède ainsi un contrôle du son inégalable jusqu’à présent.

3Dvarius-caracteristiques-a3dm-magazine

Le corps du violon 3Dvarius a été conçu par fabrication additive en une seule pièce. Cette technique de conception offre à l’instrument une résistance optimale à la pression des cordes ainsi qu’une précision de forme exceptionnelle. « Le choix de la technologie d’impression 3D s’est porté vers la stéréolithographie pour son exceptionnelle précision d’impression et la résistance de ses matériaux. La durée d’impression pour le corps d’un 3Dvarius est de 24h pour plus de 30 000 couches de matière. » Après l’impression, les traitements ont été réalisés à la main. Les surfaces en contact avec les cordes et le corps du musicien ont été poncées avec précision pour offrir un confort optimal de jeu et garantir la pureté du son. Enfin, l’étape la plus délicate a été l’assemblage final et l’accordage. Un véritable travail d’orfèvre !

3Dvarius_dessin_a_objet_a3dm_magazine 3Dvarius-impression3D-a3dm-magazine 3Dvarius-traitement-a3dm-magazine 3Dvarius-accordage-a3dm-magazine

Il ne vous reste plus que quelques heures pour soutenir ce projet sur kickstarter.

https://www.kickstarter.com/projects/3dvarius/3dvarius

 

Découvrez la conception du projet en vidéo

 

 

L’instrument a également été présenté à l’acteur Hugh Jackman

 

Retrouvez dans le prochain numéro d’A3DM Magazine un article plus complet sur la création de cette œuvre en impression 3D.

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response