Industries
Now Reading
Étude sur les applications militaires de la fabrication additive

Étude sur les applications militaires de la fabrication additive

by Gaëtan Lefèvre26 janvier 2017
Partage :

Une étude sur les applications militaires de la fabrication additive a été ordonnée, à la fin du mois de décembre 2016, par l’Agence européenne de défense (EDA – European Defence Agency).

Quels impacts la fabrication additive peut-elle avoir sur les capacités de défense ? L’utilisation de l’impression 3D dans le domaine militaire est-elle réalisable ? Cette étude « Additive Manufacturing Feasibility Study & Technology Demonstration », réalisée dans le cadre CapTech Materials & Structures, sera menée par le pôle de Recherche & Technologie de l’Agence européenne de défense, en collaboration avec le centre de recherche « Fundación Prodintec » et l’industrie de défense MBDA France. Le projet portera sur l’état de l’art des technologies de fabrication additive, l’identification de sa faisabilité ainsi que sur les domaines de défense que cette technologie devrait impacter.

Alors que « l’impression 4D » est déjà évoquée et étudiée, nous sommes étonnés de voir que ce type d’étude vient seulement d’être mis en place au sein de l’Agence européenne de défense. Au début de l’année 2014, l’U.S. Navy embarquait pour la première fois une imprimante 3D à bord de son porte-avions USS Essex. La même année, la marine américaine organisait, « Print the Fleet », un atelier « Maker Faire » pour initier ses marins aux nouvelles méthodes de fabrication dont la fabrication additive. L’Agence européenne de défense n’est pas en avance dans ce domaine. Mais, comme on dit, il n’est jamais trop tard.

L’imprimante 3D embarquée à bord du porte-avions USS Essex en 2014. (Crédit photo : U.S. Navy)

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response