Industries
Now Reading
La fabrication additive pour 2017 chez 3D PROD – Rencontre avec Quentin Kiener

La fabrication additive pour 2017 chez 3D PROD – Rencontre avec Quentin Kiener

by Gaëtan Lefèvre22 février 2017
Partage :

Pour attaquer cette nouvelle année, A3DM Magazine a demandé à quelques acteurs du marché de la fabrication additive leur vision pour 2017. Rencontre avec Quentin Kiener, Président-Fondateur chez 3D PROD.

Propos recueillis par Gaëtan Lefèvre, rédacteur en chef.

Quel est l’état de l’art de la fabrication additive ?

La fabrication additive a beaucoup évolué sur les deux dernières années. C’est un sujet dont on parle depuis maintenant plus de dix ans mais qui commence seulement à trouver ses premières applications. Cette évolution a été portée par deux transformations majeures :

  • la gamme des matériaux s’est très fortement élargie, apportant plus de possibilités concernant les résistances mais aussi concernant le respect des normes (alimentaire, médical, aviation, électrique, incendie…) ;
  • la notoriété de la technologie depuis que l’impression 3D est devenue un véritable sujet d’actualité.

La communication massive a participé à l’éducation du marché et a fait ressortir certains besoins pour lesquels personne ne pensait, auparavant, que l’impression 3D pouvait être une solution de production. Mais pour aller plus loin, il faut maintenant que les processus de fabrication gagnent en productivité afin de diminuer le coût de revient et ainsi rendre possible la fabrication de séries plus importantes.

Quelles sont les innovations de la société 3D PROD ?

Nous allons, en 2017, travailler sur deux axes :

  • l’intégration de nouvelles technologies, afin d’être encore plus performants sur la fabrication directe de petites séries ;
  • la digitalisation et l’automatisation de nos processus tant commerciaux que productifs : cela devrait nous permettre d’être réactifs et de connecter sur notre site de prise de commandes en ligne mis en place l’année dernière à notre production.

Quels nouveaux secteurs industriels vont être impactés par la FA ?

L’aéronautique, le médical et le dentaire sont les secteurs qui sont les plus impactés aujourd’hui car ils ont des pièces aux géométries complexes à fabriquer dans des quantités limitées. Certains secteurs de l’industrie qui ont le même type de besoins commencent à s’y intéresser. Les évolutions dont nous venons de parler vont permettre d’élargir encore le champ des possibles dans le domaine industriel.

Les autres « rencontres » d’A3DM Magazine

La fabrication additive pour 2017 chez EOS – Rencontre avec André Surel

La fabrication additive pour 2017 chez Stratasys – Rencontre avec Éric Bredin

Enregistrer

Enregistrer

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response