Industries
Now Reading
La fabrication additive : une révolution mondiale en marche – par Siemens

La fabrication additive : une révolution mondiale en marche – par Siemens

by Gaëtan Lefèvre10 juin 2017
Partage :

La révolution de la fabrication additive a déjà commencé. Elle va inciter les entreprises à réfléchir davantage à la manière dont elles peuvent utiliser cette technologie révolutionnaire pour innover en matière de produits, modifier radicalement leurs conceptions, repenser leur production et optimiser leurs processus. La fabrication additive sera — et est déjà — un catalyseur qui permettra d’injecter des idées et des conceptions nouvelles dans le développement de produits. Elle inspirera à tous les concepteurs des innovations qui étaient jusqu’ici impossibles à réaliser. Elle permettra également aux entreprises de simplifier leurs processus de production et d’internaliser celle-ci pour mieux contrôler la qualité et réduire les stocks.

La possibilité d’imprimer à la demande est l’une des principales raisons qui poussent les entreprises à utiliser la fabrication additive, notamment dans le secteur des pièces détachées. L’impression à la demande permet de remplacer rapidement une pièce défectueuse sans pour autant que l’entreprise s’encombre d’un stock de pièces de rechange coûteuses. Voici quelques exemples par secteurs d’activité.

Des pièces détachées de trains aux véhicules autonomes

Dans le cadre de son programme Spare Part Services, nous (Siemens) imprimons des pièces détachées pour les trains partout dans le monde. Ce programme tient compte des exigences propres à chaque entreprise et peut fournir des pièces de rechange pendant tout le cycle de vie d’un système. Si une tête de forage venait à casser sur une plate-forme de forage pétrolier offshore, l’impression 3D permettrait à l’exploitant de réparer le revêtement de la tête, et ainsi de réduire au minimum, voire d’éviter, les perturbations subies par son planning de production.

La marine américaine a déjà installé une imprimante 3D compacte sur l’un de ses navires et l’a utilisée pour imprimer des échantillons de pièces. Et selon Qinetiq, un sous-traitant du secteur de la défense, les marines du monde entier pourraient utiliser l’impression 3D pour imprimer des véhicules autonomes en pleine mer d’ici 15 ans.

Et pour le production en série ?

En permettant d’imprimer un bloc moteur, la fabrication additive peut aider à augmenter la surface de refroidissement des moteurs et à réduire leur poids total. Aujourd’hui, imprimer une petite série est déjà rentable. La baisse des prix des imprimantes et l’augmentation de la vitesse d’impression contribueront au développement de ce procédé. La nouvelle tête de brûleur constitue un bon exemple d’innovation en matière de produits. Elle comporte cinq canaux dans lesquels un fluide de refroidissement circule afin de diminuer la température à l’intérieur de la tête. La durée de vie du brûleur s’en trouve considérablement allongée et cela réduit les coûts de maintenance des turbines à gaz de grande taille.

Le marché de la fabrication additive

Au bout du compte, les industriels cherchent de nouvelles façons de fabriquer leurs produits. Ils veulent des pièces de meilleures qualités et moins chères, tout en ayant la flexibilité d’imprimer quand ils le souhaitent et où ils le souhaitent. La capacité d’une entreprise à réduire ses coûts de production et de distribution est extrêmement importante pour son avenir. La fabrication additive offre de nouvelles perspectives en matière de distribution, qui pourraient permettre aux entreprises de satisfaire leurs clients plus vite tout en réduisant leurs stocks. Il existe d’autres raisons considérables justifiant cet intérêt :

1) Le marché de la fabrication additive connaît une croissance exponentielle. De nouveaux acteurs tels que HP, Trumpf, DMG-Mori et Autodesk s’y implantent. Selon le cabinet Gartner, les ventes mondiales d’imprimantes 3D s’élèvent à plus de 490 000 unités en 2016. De nouveaux matériaux, plastiques et métalliques, sont en cours de développement par des fournisseurs indépendants et de grandes entreprises. Des sommes considérables sont également allouées à la recherche dans le domaine de la fabrication additive.

2) Les industriels sont des visionnaires. Selon eux, cette technologie révolutionnaire va leur permettre de créer des produits dont ils n’ont pu que rêver jusqu’ici. Ils sont convaincus que la technologie additive va transformer le secteur manufacturier. Ils pensent qu’elle va les aider à innover radicalement en matière de produits, à un degré jamais atteint auparavant.

La fabrication additive a ainsi la capacité de bouleverser complètement des processus entiers de conception, d’analyse, de fabrication et de distribution de produits. Elle pourrait également transformer notre vie quotidienne. Source de croissance et d’innovation, le marché de l’impression 3D suscite l’intérêt de nombre d’acteurs et d’industriels sur le plan mondial tant l’écosystème du cycle de vie des produits est en pleine mutation. Sommes-nous prêts à vivre cette révolution ?

Par Andreas Saar, vice-président responsable des logiciels d’ingénierie de fabrication chez Siemens PLM Software

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response