Industries
Now Reading
L’automobile roule avec l’impression 3D

L’automobile roule avec l’impression 3D

by Gaëtan Lefèvre27 novembre 2015
Partage :

De plus en plus, le secteur de l’automobile cherche à intégrer la fabrication additive à sa production, à appliquer l’impression 3D de métal et de platique à la production en série. On se souvient que l’entreprise Local Motors avait annoncé au SEMA Show de Las Vegas, la commercialisation de la première voiture imprimée en 3D, la LM3D Swim. D’autres grandes marques d’automobile se placent sur cette technologie.

Audi présent au Formnext

Du 15 au 18 novembre 2015, à Francfort en Allemagne, a eu lieu le salon Formnext. La marque automobile Audi était présente, avec un stand, pour promouvoir ses capacités de production dont l’impression 3D joue un rôle majeur.

Il y a quelques semaines, le constructeur allemand, pour démontrer son savoir-faire via son entité d’outillage Audi Toolmaking, avait réalisé une réplique fonctionnelle de l’Auto Union Type C qui remporta plusieurs Grands Prix dans les années 1936 et 1937. Pour réaliser cette voiture, la société a utilisé l’impression 3D par frittage sélectif laser (SLS) de poudre métallique.

Auto Union Type C Audi a3dm magazine

« Nous avançons avec de nouvelles technologies de fabrication chez Audi Toolmaking et au sein du groupe Volkswagen », explique Hubert Waltl, membre du directoire de Audi AG en charge de la production et de l’outillage. « Avec des partenaires dans le domaine de la recherche, nous explorons constamment les limites de nouveaux processus. L’un de nos objectifs est d’appliquer l’impression de métal à la production en série ».

La révélation du salon serait que Audi préparerait actuellement la prochaine génération de portes de Lamborghini en fabrication additive en une seule pièce.

Vidéo avec sous-titre français

Impression de l’outillage en 3D chez Opel

Chez Opel, la fabrication additive est déjà une réalité qui fait partie du quotidien. La société l’utilise pour la conception d’outillages en travaillant notamment sur des machines Stratasys. Une équipe dirigée par l’ingénieur en simulation virtuelle, Sascha Holl, imprime des outils de montage en plastique qui seront utilisés dans les usines Opel partout en Europe. La technologie permet à l’entreprise de produire des outils moins chers et plus rapidement. « À l’avenir, de plus en plus d’outils issus de l’impression 3D seront intégrés dans le processus de production », affirme Sascha Holl.

Opel Adam Rocks A3DM Magazine credit GM Company

Dans la production de la nouvelle Opel Adam Rocks, qui sera lancé en septembre, le constructeur automobile utilise un gabarit de montage c’est-à-dire un cadre rigide spécifique, réalisé à l’aide d’une imprimante 3D qui met en place le logo du nom du véhicule sur la vitre latérale. Pour produire le pare-brise, un guide imprimé en 3D est utilisé pour simplifier le processus de montage et garantir sa précision. D’autres outils créés en impression 3D sont aussi utilisés pour fixer le seuil chromé dans les embrasures de portes de la voiture, ou encore pour monter le toit en toile Top Swing offert en série. Quelques 40 pièces servant à faciliter le montage ou gabarits d’assemblage sont ainsi utilisées.

voiture Opel Adam Rocks A3DM Magazine credit GM Company

« Cela nous permet de procéder à des adaptations rapides des pièces. Si quelque chose change sur le véhicule, nous pouvons facilement modifier l’outil en quelques simples clics, » explique Sascha Holl. « Le processus d’impression 3D nous permet de produire toutes les formes imaginables. Contrairement au système traditionnel de fabrication, nous n’avons aucune limite. »

La production de l’Opel Insignia et du cabriolet Cascada bénéficie également d’un outillage réalisé en impression 3D. Ce dernier est progressivement intégré au montage d’autres modèles. Les nouvelles versions de la Corsa, du Vivaro et du Mokka, dont la production ne devrait pas tarder, figureront parmi ces modèles bénéficiant de l’apport d’un outillage produit à partir de fabrication additive.

Vidéo de présentation

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response