Industries
Now Reading
Le Club Impression 3D de la CCI région Nord de France

Le Club Impression 3D de la CCI région Nord de France

by Gaëtan Lefèvre9 décembre 2015
Partage :

La Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) est une structure de développement économique pour aider les territoires à se développer. Elle mène depuis plusieurs années des missions d’aides aux entreprises en les accompagnant au quotidien. Au sein de la région Nord-Pas de Calais, les quatre chambres territoriales (CCI Artois, CCI Côte d’Opale, CCI Grand Hainaut et CCI Grand Lille) ont développé et créé le Club Impression 3D et Fabrication Additive.

Après l’organisation d’une conférence d’1h30 sur les enjeux de l’impression 3D pour les entreprises, plusieurs entrepreneurs ont souhaité poursuivre une action d’information et de formation dans ce secteur. Ce club « est né d’entreprises souhaitant aller de l’avant et prendre le virage au bon moment. Une fois le club lancé, il a fallu définir son positionnement et ses missions. Nous avons proposé aux quatre autres chambres de la région (les trois chambres territoriales et la chambre régionale Nord de France) de s’associer avec nous afin que le club soit immédiatement un club régional. Les entreprises intéressées ne se limitaient pas au Grand Lille. De plus, ce club devenait plus fort et faisait travailler le réseau des chambres ensemble », nous explique Dominique Boudin, responsable du service innovation et économie numérique au CCI du Grand Lille mais aussi fondatrice et responsable du club au niveau régional.

Le rôle de ce club est de fédérer des acteurs pour faire émerger des projets. « Nous essayons aussi de rapprocher des prestataires entre eux afin d’offrir de vrais services notamment à des sociétés industrielles. Nous avons deux membres du club, une start-up et une société en plasturgie, qui viennent de créer un GIE (groupement d’intérêt économique). Ils vont ouvrir une plateforme contenant des machines afin de travailler pour le monde industriel en fabrication additive. Ce qui nous manque, aujourd’hui, ce sont des infrastructures, des plateformes permettant de fabriquer des pièces et des prototypes. Nous avons réussi à fédérer un écosystème. Maintenant, il faut inciter les usages et l’offre de service pour qu’ils soient au niveau des industriels. »

 

Vous pourrez retrouver l’ensemble de l’interview de Dominique Boudin dans le premier numéro d’A3DM Magazine.

Dominique Boudin a3dm magazine

Présentation du Club en vidéo

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response