Makers
Now Reading
L’impression 3D au secours de la faune marine

L’impression 3D au secours de la faune marine

by Gaëtan Lefèvre26 octobre 2015
Partage :

Le 21 octobre, à Monaco, a été dévoilé un projet de sauvetage de la faune marine dans laquelle intervient l’impression 3D. La Fondation Prince Albert II, l’AMPN (Association Monégasque pour la Protection de la Nature) et la société hollandaise Boskalis, spécialiste de travaux maritimes, se sont associées pour placer un récif artificiel dans les eaux monégasques de la réserve marine du Larvotto en Principauté.

Six récifs artificiels de 1,20 mètre par 2 mètres, et d’un poids de 2,5 tonnes, ont été réalisés en sable par une imprimante 3D de la société D-Shape. Cette dernière a mis en place une technique de fabrication additive permettant de transformer le sable des Dolomites en roche solide. Chacune des six pièces a nécessité 13 heures d’impression sur une machine installée en Italie. Ces récifs seront placés à 27 mètres de profondeur dans des zones bien précises.

Coup d’envoi des travaux au printemps prochain !

Recif artifificiel a Monaco 2 - A3DM Magazine - credit Charly Gallo

Recif artifificiel a Monaco 3 - A3DM Magazine - credit Charly Gallo Recif artifificiel a Monaco 4 - A3DM Magazine - credit Charly Gallo

©Charly Gallo Centre de Presse 2015

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response