Makers
Now Reading
News – Des gobelets plastiques recyclés en filament

News – Des gobelets plastiques recyclés en filament

by Gaëtan Lefèvre5 mai 2017
Partage :

Coup de chapeau à la société Canibal qui, ayant à cœur de créer des solutions de demain, développe et commercialise des concepts de recyclage des emballages de boissons. En 2015, elle a créé une nouvelle filière de recyclage qui s’inscrivait dans sa démarche d’économie circulaire : transformer les gobelets plastiques en plaque de type contreplaqué ou aggloméré. En plastique PS/PP, ces gobelets sont encore très consommés et peu recyclés. Récemment, Canibal s’est penchée sur ce matériau recyclé qui pourrait être utilisé en impression 3D. Elle a donc pensé à transformer ses granulés de plastiques obtenus en filament pour servir de matériaux aux imprimantes 3D. Elle a même été plus loin en réalisant, par fabrication additive, avec ce nouvel éco-matériau,un produit fini : une prothèse de main !

« Cela fait des années que nous travaillons à la création d’une filière de recyclage à partir des déchets que nous collectons via notre borne interactive dans les entreprises, universités, gares, festivals, etc. La conception de Caniplac était un premier pas dans cette dynamique. Avec la possibilité de réutiliser les gobelets plastiques dans l’impression 3D, nous élargissons encore le champ des possibles ! Nous voulons donner du sens à l’eco-geste pour créer de l’engagement et de l’adhésion auprès des citoyens.  Bien au-delà de la simple préservation des ressources naturelles. La création d’une prothèse de main 3D permet de démontrer l’utilité sociale d’un geste très simple ! Prochaine étape : l’industrialisation de nos impressions 3D », explique Benoît Paget, fondateur de Canibal.

Enregistrer

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response