Technologies
Now Reading
Nouveau procédé de fabrication additive métallique : ADAM

Nouveau procédé de fabrication additive métallique : ADAM

par Gaëtan Lefèvre2 février 2017
Partage :
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Contact us

A.D.A.M. sont les initiales de « Atomic Diffusion Additive Manufacturing », que l’on pourrait peut-être traduire par « Fabrication Additive de Diffusion Atomique ». Ce nouveau procédé de fabrication additive, lancé par Markforged, fonctionne par impression, couche par couche, d’une poudre métallique contenue dans un liant en plastique. Une fois l’impression terminée, le liant plastique est retiré et la pièce est frittée par un système d’ingénierie classique. En frittant d’un seul coup toute la pièce, la technologie ADAM permet aux cristaux métalliques de croître à travers les couches liées, créant ainsi une pièce plus résistante, ne possédant pas les points de faiblesse constitués par l’impression couche par couche de nombreux autres procédés de fabrication additive métallique.

Ce nouveau procédé de fabrication additive métallique permettrait également de créer des formes et des géométries que l’on ne pouvait pas usiner ou produire avec les imprimantes 3D actuelles, ouvrant de nouvelles possibilités pour la conception de pièces robustes et précises.

Ce nouveau procédé de fabrication additive est lancé par Markforged à travers son imprimante 3D Metal X.

 

Présentation vidéo

www.markforged.com

A propos de l'auteur
mm
Gaëtan Lefèvre
Commentaires