Equipements
Now Reading
Nouvelle imprimante 3D métal EOS M 100 (DMLS)

Nouvelle imprimante 3D métal EOS M 100 (DMLS)

by Gaëtan Lefèvre19 novembre 2015
Partage :

De nombreuses imprimantes 3D sont présentées au salon Formnext qui se tient en ce moment, du 17 au 20 novembre 2015, à Francfort en Allemagne. Parmi celles-ci, la société allemande EOS expose la M 100 au procédé de frittage laser direct de métal (DMLS).

L’imprimante 3D EOS M 100 dispose d’un laser de 200 watt, qui en raison de la stabilité, de qualité et de performance du faisceau assure des conditions optimales et cohérentes pour la production de pièces. Sa haute résolution devrait permettre de fabriquer des produits de qualité supérieure, hautement complexes et délicates, affirme la marque dans son communiqué.

Grâce à sa structure intérieure modulaire, le système peut être rapidement mis en place et démantelé. Les matériaux peuvent être facilement remplacés, et les activités de maintenance effectuées efficacement.

Adrian Keppler, CMO (Chief Marketing Officer) chez EOS présente son produit. « Le système EOS de l’imprimante 3D M 100 impressionne par sa qualité prouvée de frittage laser direct de métal et également, par sa simplicité pour les utilisateurs qui cherchent une entrée dans la fabrication additive Avec son volume de construction faible basé sur une plate-forme ronde d’un diamètre de 100 mm, le système se concentre sur la production rentable de petites pièces en quantité. Par exemple, l’imprimante peut produire environ soixante-dix couronnes dentaires et bridges en trois heures. […] Initialement, le système EOS M 100 peut traiter deux types de matériaux l’EOS CobaltChrome SP2, certifié CE, CE 0537, et l’EOS StainlessSteel 316L, en fonction du besoin. Parallèlement, le matériau EOS titane Ti64 est encore au stade de développement, mais il sera compatible avec ce système. »

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response