R&D
Now Reading
Standardisation de la fabrication additive avec TWI et Lloyd’s Register

Standardisation de la fabrication additive avec TWI et Lloyd’s Register

par Guillaume MOUHAT20 janvier 2017
Partage :
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Contact us

TWI et Lloyd’s Register (LR) lancent un appel à partenariat pour deux projets de recherche internationaux sur « la conformité règlementaire » et « l’assemblage des structures en fabrication additive ».

TWI et Lloyd’s Register (LR) ont lancé, le 16 janvier 2017, un appel à partenariat pour rejoindre deux nouveaux projets internationaux : « atteindre les exigences réglementaires pour la fabrication additive » et « l’assemblage de produits et de matériaux métalliques réalisés par fabrication additive ».  Ces projets font suite à celui sur la certification des composants manufacturés.

Deux cibles : les industries maritime et énergétique

La fabrication additive a déjà été adoptée par de nombreuses industries dont les principales sont : l’aéronautique, le spatiale et le médicale. Ces projets de standardisation ont notamment pour objectif d’ouvrir cette technologie à de nouveaux secteurs. Parmi ceux-ci, les industries maritime et énergétique ! Les acteurs  de ces secteurs investissent en R&D dans le but d’intégrer les technologies de fabrication additive à leur production de pièces métalliques. Ils étudient notamment les avantages liés à la réduction du poids des pièces, à la relocalisation de la production des pièces de rechange et à la production la demande.

Axes de recherche

La conformité de la fabrication additive avec les normes de ces industries est un sujet peu exploré à ce jour. Le projet « atteindre les exigences réglementaires pour la fabrication additive » étudiera, pour des pièces retenues par les sponsors du projet, les différentes voies possibles qui permettront d’atteindre cette conformité. Les acteurs du projet espèrent des résultats sur la production de données et de critères d’évaluation pour l’introduction et l’acceptation de ces pièces, via l’inspection par une tierce partie.

Le second projet, « assemblage de produits et de matériaux métalliques réalisés par fabrication additive », se concentrera sur les lacunes actuelles comme les contrôles, les données, les essais ou l’inspection. Il permettra aux acteurs du projet de concevoir, de fabriquer et de mettre en service des structures composées de pièces « conventionnelles » mais aussi issues de la fabrication additive.

Intégrer ces projets

La présentation des projets aura lieu, le mardi 24 janvier 2017, dans les locaux du TWI, à Cambridge, au Royaume-Uni. Il sera également possible de la suivre par télé / vidéo-conférence.

Pour obtenir plus d’informations sur ces projets, vous pouvez contacter l’équipe de TWI à l’adresse jip@twi.co.uk, ou l’équipe de Lloyd’s Register au additivemanufacturing@lr.org.

Source

http://www.twi-global.com/news-events/news/2017-01-twi-and-lloyds-register-launch-two-new-projects-to-advance-take-up-of-additive-manufacturing/

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A propos de l'auteur
Guillaume MOUHAT
Commentaires