Equipements
Now Reading
Toshiba développe sa technologie d’impression 3D

Toshiba développe sa technologie d’impression 3D

by Gaëtan Lefèvre2 décembre 2015
Partage :

La société Toshiba et sa filière Toshiba Machine ont développé conjointement un prototype d’une imprimante 3D de poudres métalliques. Selon le communiqué paru sur le site de l’entreprise, cette machine offrirait une vitesse de fabrication 10 fois plus rapide que celle des imprimantes par fusion sélectif par laser (SLM) actuelles.

Cette nouvelle imprimante 3D, développée par la société Toshiba, utilise le procédé LMD (laser metal deposition). Un laser chauffe et fritte la poudre métallique, de sorte qu’il la fusionne et forme l’objet. La clé de son fonctionnement à grande vitesse est basée sur une nouvelle buse, développée par l’entreprise. Cette buse réduit la zone sur laquelle les particules métalliques sont injectées, et le faisceau laser, de 800 watts, se concentre très précisément sur la petite zone couverte par la poudre. Cette imprimante 3D pourrait construire des structures plus grandes et à un coût moindre que les machines actuellement sur le marché. Elle fonctionne avec une large gamme de matériaux dont l’acier inoxydable, Inconel® et le fer.

Toshiba et Toshiba Machine continueront le développement de leur prototype et peaufineront l’interface avec le logiciel de CAO 3D au cours de l’année à venir. Elles visent à mettre cette imprimante 3D sur le marché autour de 2017.

Ce projet de développement d’imprimante 3D métallique est parrainé par le ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (METI), en vertu de son programme de « Développement technologique pour les prochaines générations d’imprimantes 3D industrielles et les systèmes 3D de haut précision ».

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response