Industries
Now Reading
WeAre continue la structuration de la supply chain française de la fabrication additive

WeAre continue la structuration de la supply chain française de la fabrication additive

by Gaëtan Lefèvre20 juin 2017
Partage :

Le groupe WeAre à la volonté de fédérer les initiatives, et les investissements afin de structurer une supply chain de la fabrication additive en France. Cette démarche s’appuie sur des initiatives déjà lancées. Elle valorise l’expertise de chacune des entreprises de la chaîne de valeur en les spécialisant sur leur cœur de métier.

Après avoir structuré son offre autour des sites historiques en Loire-Atlantique et en Midi-Pyrénées, le groupe WeAre s’est concentré sur la seconde région industrielle de France : la région Auvergne–Rhône-Alpes. Pour WeAre, se développer dans cette région est un moyen d’accélérer sa diversification technologique et ses marchés en misant sur le réseau de PME industrielles et de centres de recherches tout en étendant sa présence sur les différents territoires.

WeAre Group a donc situé son offre sur le marché de la « Défense », autour des sociétés COMEFOR et 3D&P. 3D&P, devenu PRISMADD Défense, est, sur le territoire de Saint-Étienne Métropole, le 1er site de production en additif ayant l’habilitation « Confidentiel Défense », qui est en cours d’acquisition. Cette habilitation offre de nouvelles opportunités au groupe en lui permettant de répondre à des appels d’offre pour de la production de pièces série en fabrication additive pour le secteur de la Défense.

WeAre Group investit également dans la recherche au travers du GIE MANUTECH USD, équipement d’excellence spécialisé dans la fonctionnalisation des surfaces par laser ultracourts, travaillant ainsi sur le développement de technologie permettant de finir les états de surface directement dans la machine de fabrication.

Le groupe continue à investir sur PRISMADD Mécanique Générale, à Grenoble, avec l’arrivée d’une seconde PROX300, doublant ainsi sa capacité de production de pièces additives. Des travaux sont en cours pour préparer le passage en mode série : libérer l’ensemble de l’atelier de production et accueillir 8 machines.

Afin de compléter son offre, WeAre Group a créé Prismadd Mont-Blanc, via l’intégration de la société Additech Mont-Blanc, dans la vallée de l’Arve. Cette nouvelle entité sera spécialisée sur l’aluminium.

Outre ces différentes évolutions structurelles, PRISMADD investi également dans le développement de son parc machine, aujourd’hui principalement constitué de machines 3D Systems de type ProX300 et ProX320. Afin de maîtriser les principales technologies de la fabrication additive et d’accélérer leur adaptation aux exigences de la production série, le groupe va s’équiper des machines les plus performantes du marché :

  • S300 de BLT (technologie SLM) ;
  • FormUp 350 de AddUp (technologie SLM) ;
  • Modulo de BeAM (technologie LMD).

« Le développement de WeAre Group sur le marché de la fabrication additive constitue un réel tremplin pour le développement du groupe à l’international. Cette ambition devrait se matérialiser d’ici peu de temps », nous confie Philippe Rivière, directeur de WeAre International.

 

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response