Equipements
Now Reading
AP&C dépose une demande de brevet pour poudres métalliques

AP&C dépose une demande de brevet pour poudres métalliques

by Gaëtan Lefèvre25 novembre 2015
Partage :

La société Arcam, fournisseur de solutions de fabrication additive, annonce que sa filiale de production de poudres métalliques de hautes qualités, AP&C, basée à Montréal au Canada, a déposé une demande de brevet stratégique qui couvre l’amélioration de la fluidité de la poudre métallique.

AP&C utilise une technologie brevetée d’« atomisation au plasma ». Cette dernière produit une poudre sphérique de haute pureté à partir de matériaux réactifs et aux points de fusion élevés comme le titane, le nickel, le zirconium, le molybdène, le niobium, le tantale, le tungstène et leurs alliages. Cette nouvelle demande de brevet stratégique couvre un procédé permettant d’obtenir une fluidité optimale pour les poudres fines de métaux réactifs de la fabrication additive.

Ce brevet stratégique couvre tous les principaux procédés de production de poudres métalliques réactifs incluant l’atomisation au plasma, les autres procédés d’atomisation au gaz, la sphéroïdisation par plasma et l’électrode rotative avec plasma. AP&C obtient ainsi un plus grand niveau de fluidité pour toutes les distributions de taille de particules des poudres de la fabrication additive.

« Un niveau de fluidité élevé et constant est une caractéristique clé de la poudre métallique, afin de permettre la production optimale de pièces utilisant la technologie de fabrication additive », explique Jacques Mallette, président d’AP&C.

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response