Industries
Now Reading
La fabrication additive au sein de VHM Fonderie

La fabrication additive au sein de VHM Fonderie

by Gaëtan Lefèvre21 décembre 2016
Partage :

La société française de fonderie et d’usinage VHM Fonderie, spécialisée dans la production de pièces industrielles moulées en fonte au sable, a intégré la fabrication additive à son activité, en utilisant notamment l’impression 3D PolyJet. Propriétaire d’une imprimante 3D multi-matériaux Connex de Stratasys, elle a même pu créer son propre bureau d’études, Reali3D.

De nombreuses applications

VHM Fonderie, anciennement Heinrich Fonderie, utilise maintenant une imprimante 3D Objet500 Connex 2 de Stratasys. Selon le fournisseur du procédé de fabrication additive, cette machine est utilisée dans un large éventail d’applications tout au long du processus de développement du produit, depuis la production de prototypes fonctionnels, de modèles maîtres pour la fonte au sable jusqu’aux outils de fabrication. La fabrication additive permet également la production de pièces de rechange de production pour certaines machines-outils, comme pour sa ponceuse à bande.

Pour les applications complexes de fonte au sable, la fonderie emploie un matériau avancé de Stratasys simulant le polypropylène, Rigur (RGD450). Elle produit ainsi des modèles imprimés en 3D qui sont ensuite utilisés dans la fabrication des moules en sable.

VHM Fonderie utilise la fabrication additive pour concevoir des modèles maîtres qui sont ensuite employés dans la fabrication des moules en sable.

Du modèle maître au produit fini

« Pour fabriquer un objet à l’aide du processus de fonte au sable, nous devons tout d’abord produire un modèle maître de la pièce », explique Laurent Poux, directeur industriel du groupe VHM. « Celui-ci est ensuite utilisé pour réaliser un moule, à partir duquel est fabriqué l’objet souhaité. Sur l’ensemble du processus de fabrication, le temps gagné grâce à l’impression 3D n’est pas une simple amélioration, mais bel et bien une véritable transformation. […] Avec l’impression 3D, nous gagnons presque un mois pour la production des différents modèles utilisés pour créer nos moules. Cela nous permet de livrer nos clients avec une rapidité extraordinaire, mais aussi de renforcer nos capacités. »

Une meilleure polyvalence

« L’utilisation de la technologie d’impression 3D de Stratasys nous a permis d’atteindre un niveau d’autonomie inédit qui n’a pas seulement révolutionné certains de nos processus de production traditionnels, mais a accru considérablement la flexibilité de notre processus de fabrication », affirme Laurent Poux. « Nous sommes réellement ravis à l’idée de pouvoir faire profiter nos clients des avantages de l’impression 3D à travers Reali3D. Cette structure devrait nous permettre de produire aussi bien des modèles de concepts et des prototypes totalement fonctionnels, que des outils de montage pour la ligne de production ».

Les supports de positionnement (en blanc) pour le robot d’ébavurage de VHM Fonderie sont des exemples d’outils produits par fabrication additive.

About The Author
mm
Gaëtan Lefèvre

Leave a Response