Magazine Lundi 4 janvier 2021 - 15:51

Clôture du projet européen 4D Hybrid

Partagez cette news :

fabrication additive Europe robot H2020

Le projet 4D Hybrid mène des travaux de R&D sur le développement d’une nouvelle solution de fabrication hybride pouvant être intégrée sur des robots ou des machines-outils. Porté par le coordinateur du projet Prima Industrie, le coordinateur technique SUPSI et différents partenaires, son financement européen s’est terminé durant l’été 2020. A3DM Magazine en profite pour faire le point sur ce projet H2020.

Nous avons présenté le projet 4D Hybrid en 2019 sur le site Internet d’A3DM. Ce projet européen du programme H2020 est doté d’une enveloppe de 9,4 millions d’euros dont 4,99 millions financés par la Commission européenne. Il fait partie des grands programmes européens pour le développement de l’industrie 4.0. Fin 2019, l’équipe du projet a reçu le prix Radar de l’Innovation qui identifie les projets innovants – financés par l’Union européenne – à haut potentiel technologique et industriel.

Le robot autonome hybride 4D

Les modules développés au sein du projet 4D Hybrid ont été imaginés et développés pour tous types d’équipements. Ils sont pensés pour être installés sur des machines-outils pour de la production standard, comme sur des robots pouvant intervenir dans des environnements difficiles tels que de la réparation sur des surfaces verticales métalliques. Porté par les secteurs de l’aéronautique et du spatial, du pétrole et du gaz ainsi que de la production d’énergie, il intéresse tout particulièrement les industriels ayant des besoins en maintenance, réparation et révision (MRR – traduit de l’anglais MRO : Maintenance, Repair and Operations).

Lire la suite...

Image
chenille-4d-hybrid-autonome-robot

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

L’article que vous venez de lire est issu d’A3DM Magazine, la revue de référence en fabrication additive et en impression 3D. Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive