Magazine Vendredi 27 septembre 2019 - 10:38

4D Hybrid Autonome, le robot démonstrateur du projet 4DHybrid

Partagez cette news :

projet-4dhybrid-robot-4d-hybrid-autonomous

Lancé dans le cadre du programme européen Horizon 2020 – Appel 723795 – de la Commission européenne, le projet 4DHybrid a pour objectif de développer une nouvelle solution de fabrication additive hybride pouvant être intégrée sur des robots et des machines. Pour cela, un consortium d’experts travaille sur des modules compacts et peu coûteux comprenant une source laser, une tête de déposition, des capteurs et des outils des commandes. Ceux-ci devraient fonctionner avec des technologies additives de dépôt sous énergie concentrée (DED) et / ou de pulvérisation à froid. Le premier robot démonstrateur du projet, 4D Hybrid Autonome, vient d’être présenté.

La fabrication hybride pour le MRR

Avec son enveloppe de 9,4 millions d’euros dont 4,99 millions sont financés par la Commission européenne, le projet 4DHybrid fait partie des grands programmes européens pour le développement de l’industrie 4.0. Porté par les secteurs de l'aéronautique et du spatial, du pétrole et du gaz ainsi que de la production d'électricité, il intéresse tout particulièrement les industriels ayant des besoins en maintenance, réparation et révision (MRR – traduit de l’anglais MRO : Maintenance, Repair, and Operations)… dans des environnements difficiles. Ainsi, les modules du projet 4DHybrid ont été imaginés et développés pour tous types d'équipements pouvant intervenir dans des installations de production standards, mais aussi dans des environnements difficiles tels que de la réparation sur des surfaces verticales métalliques.

Le robot 4D Hybrid Autonome et le procédé de pulvérisation à froid

Durant les deux premières années du projet, le consortium 4DHybrid a fabriqué le robot 4D Hybrid Autonomous pour la détection et la réparation de surfaces métalliques dans des environnements offshores. Celui-ci est équipé d’un scanner 3D Artec Space Spider et d’un pistolet de projection à froid conçu par l’école italienne SUPSI. Ce démonstrateur est capable de déposer un nouveau revêtement métallique en acier inoxydable ou en alliage d'aluminium.

Image
robot-4d-hybrid-autonomous-projet

Le robot 4D Hybrid Autonome a donc été conçu pour travailler dans des conditions difficiles sur diverses surfaces métalliques. Il est, par exemple, capable de grimper verticalement sur des parois mouillées, sales, avec une température ambiante comprise entre 3 et 35°C. Il a également été équipé d'un système de récupération de poudre. Un beau démonstrateur pour le projet 4Dhybrid… résultat d'un travail d’équipe. 

Une belle équipe industrielle autour du projet 4Dhybrid

Le projet européen 4Dhybrid implique vingt partenaires de dix pays différents, dont douze acteurs industriels, fournisseurs de technologies et utilisateurs finaux tels que General Electric, Siemens, Optomec ou MCI-Logos. La société Prima Industrie coordonne le projet tandis que l’école italienne SUPSI est responsable de la recherche et de la coordination technique du projet.

Image
consortium-projet-4dhybrid

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive