Magazine Mardi 31 mars 2020 - 10:35

L’impression 3D béton peut-elle être une réponse aux infrastructures urbaines telles que les pylônes nécessaires à la 5G ?

Partagez cette news :

fabrication-additive_beton-infrastructures-pylones

À l'occasion du congrès Imprimez Votre Futur en Nouvelle-AquitaineA3DM Magazine a interviewé Denis Wehrlé, PDG d'Art&Fact Innovation. Fondée en 2018, cette start-up est spécialisée dans la conception et la fabrication d’infrastructures télécoms. Elle propose des pylônes originaux, conçus sur mesure grâce à l’impression 3D béton. Avec la mise en œuvre du Plan France Très Haut Débit et le déploiement des milliers de pylônes nécessaires à la 5G, les territoires vont devoir trouver des solutions esthétiques pour ne pas déformer les paysages et l’environnement urbain. L’impression 3D béton pourrait être une réponse ! Cette technologie permet d’offrir de nouveaux designs aux structures plus urbains, d’y apporter des options telles que la végétalisation et de réduire les temps de production. Denis Wehrlé nous présente sa solution et nous explique comment elle peut s’intégrer à l’environnement urbain !

 

Pouvez-vous nous présenter vos pylônes télécoms imprimés en 3D et végétalisables ?

Tout d’abord, notre projet est né d'un constat que nous avons fait : « les pylônes déployés par les opérateurs sont moches ». Nous avons souhaité embellir ces pylônes pour qu'ils ne deviennent pas une verrue en plein milieu d'un environnement ou d'un paysage, pour qu'ils soient urbains ou campagnards. Nous avons trouvé la solution au travers l'impression 3D béton qui nous permet de travailler le design des pylônes, de les rendre esthétiquement beaux, agréables à regarder et nous permet de camoufler tous les équipements télécoms qui, aujourd'hui, sont des verrues dans le paysage. Le projet est né comme cela ! Nous avons fait le premier test, il y a deux ans ! 

Le projet a nécessité deux ans de recherche et de développement (R&D). Nous sommes, aujourd'hui, accompagnés par les sociétés : 

  • XtreeE qui maîtrise la technologie d'impression 3D béton, notamment avec un béton ultra haute performance ; 
  • Lamoureux & Ricciotti qui est notre cabinet d'ingénierie qui réalise les études de structures ; 
  • et Freyssinet qui, par sa technologie d'assemblage en précontrainte, nous assure le montage de notre structure. 

Aujourd'hui, le prototype est fiable. Nous l'avons présenté en fin d'année 2019. Nous nous lançons maintenant dans la phase de commercialisation de la structure. Nous nous sommes rapprochés de l'ensemble des opérateurs. Nous avons la chance d’être suivi dans cette aventure par l'opérateur Bouygues Télécom. 

Image
edifice-telecom-impression-3d-beton

Qu’offre l’impression 3D de béton par rapport aux méthodes traditionnelles de fabrication ?

Au-delà du design,  l'impression 3D nous permet également d'apporter des services liés à la matière que nous utilisons. Le béton permet de végétaliser la structure, de lui apporter plus de sens à l'intégration. Nous travaillons également avec des sociétés qui proposent de la fresque murale. Nous sommes en mesure de peindre sur la structure une fresque à l'effigie d'une région, d'une commune ou des messages que souhaiterait la ville. Nous pouvons également apporter des services d'éclairages architecturaux qui, aujourd'hui, sont extrêmement performants. Par exemple, si une région dans le sud de la France passe en alerte rouge selon Météo France, il est possible de transmettre un signal fort, surtout si la structure est positionnée à des endroits stratégiques, où il y a du passage et du trafic, comme des ronds-points. Le message prend alors énormément de sens. Nous avons ces options-là qui permettent d'apporter une nouvelle vision du déploiement de pylônes télécoms. Au-delà de ce que la simple connectivité, nous apportons des services pouvant être d'utilité publique.

L’impression 3D béton réduit-elle les délais de fabrication et d’installation ?

Aujourd'hui, les temps de fabrication sont très courts par rapport à de l'industrie classique. Nous sommes sur 4-5 jours de fabrication pour une structure de 12 mètres, ce qui est très court. À partir du moment où la structure est en production jusqu’au moment où elle est installée, le délai est d'un mois. Les délais classiques des pylônes avec structures en métal se situent généralement entre 4 et 8 semaines de fabrication, hors transport, installation, etc. Un projet classique avec un opérateur dure entre 4 et 6 mois. Nous sommes sur un mois ! Nous réduisons énormément les délais de production !

Image
structure-art-fact-innovation-dessin

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive