News Lundi 12 octobre 2020 - 20:20

ASTM International finance huit nouveaux projets en fabrication additive

Partagez cette news :

ASTM International finance huit projets autour de la fabrication additive

La société américaine de normalisation, ASTM International, a annoncé financer huit nouveaux projets innovants, toujours dans le but de développer  le secteur de la fabrication additive et de définir des normes. Les financements ont été réalisés à travers sa structure Additive Manufacturing Center of Excellence (AM CoE). Ces huit projets rejoindront les quatorze autres déjà financés par ce centre. Cette année, ce sont plus de soixante projets qui ont été proposés à l’ASTM. La commission pour la fabrication additive a finalement décidé de financer uniquement les huit projets qui lui semblaient les plus impactant. Ces derniers seront menés à bien par les partenaires de l’AM CoE.

Les projets américains

L’université d’Auburn va développer un modèle de coupon standard pour évaluer les structures en treillis imprimées en 3D sous charges de compression. Ce modèle permettra de qualifier les données et de faciliter leur partage sur tout la chaîne de production de fabrication additive. L’université d’Auburn travaillera aussi avec la NASA sur un projet de modélisation de pièces tests et sur leur méthodologie pour faciliter le processus de paramétrage pour les technologies de fusion laser sur lit de poudre (SLM et SLS).

La société EWI va développer un format de données commun pour la caractérisation des poudres pour permettre un transfert plus simple entre les différentes technologies.

Le projet européen

La société britannique MTC va développer un guide pour l’évaluation des poudres polymères durant le recyclage et leur réutilisation en fabrication additive. Elle a aussi pour projet de développer un guide sur les stratégies d’échantillonnage et de recyclage des poudres métalliques.

Les projets asiatiques

Le NAMIC (Singapore’s National Additive Manufacturing Innovation Cluster) s’est vu financer trois projets internationaux qui visent à améliorer et à démocratiser la fabrication additive à travers le monde.

  • Le développement d’un ensemble d'échantillons de traction pour les essais en témoin des systèmes d'impression 3D en métal. Ces échantillons seront utilisés pour réduire le temps et les coûts de matériel du processus de test en coopération avec l’institut de technologie de fabrication de Singapour
  • Le développement d’un guide pour des tests non destructifs de pièces métalliques imprimées par fusion sur lit de poudre ou par projection de liant en coopération avec l’A*Star, centre de métrologie national de Singapour.
  • L’étude de l’acier maraging pour la fabrication additive pour développer une certification de matériau pour la classe d’alliage. Ce projet sera réalisé en collaboration avec l’université de technologie et de design de Singapour.

Plus tôt dans l’année, l'ASTM International signait un accord de collaboration internationale avec Underwriters Laboratories dont fait partie le comité international F42 qui traite de la normalisation de la fabrication additive.  

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive