News Vendredi 29 janvier 2021 - 08:34

Lunar PAD, l’aire d’atterrissage pour fusée imprimée en 3D

Partagez cette news :

Lunar PAD NASA

Un consortium d’étudiants américains membre de la génération ARTEMIS de la NASA ont créé une zone d’atterrissage et de décollage pour fusée, imprimée en 3D. Issus de dix universités différentes, ils ont créé le « lunar plume alienation service »  (service d'isolation du nuage lunaire - Lunar PAD), un système réutilisable qui pourrait ensuite être imprimé à partir de régolithe (poussière de Lune). 

Technologie : impression 3D. Matériaux : régolithe

L’impression 3D sera probablement la clé pour la colonisation spatiale. L’une des innovations les plus prometteuse en ce sens est la fabrication additive à partir de matériaux in situ, notamment le régolithe. Plusieurs projets sont en cours à ce sujet, l’ESA a notamment développé une machine capable d’imprimer des outils à partir d’un simulant de régolithe. Le Lunar PAD est un autre exemple de l’apport de cette technologie pour la conquête spatiale. Cette aire d’atterrissage a été bâtie avec l’aide des experts du projet Marshall sur les technologies de construction autonomes planétaires Mars - Lune (MMAPCT). Grâce à la technologie d’impression 3D béton de la société texane ICON, les étudiants ont bâti un prototype de leur structure. Son architecture en forme de fleur en deux niveaux permet de rediriger le souffle des réacteurs et de capturer la poussière tout en minimisant la quantité projetée. Des ouvertures dans le mur externe permettent d'évacuer les gaz d'échappement.

Image
Lunar PAD NASA 2

Les étudiants ont réalisé un prototype du Lunar PAD grâce à la technologie de fabrication additive béton de la société ICON.

La NASA Proposal Writing and Evaluation Experience

Cette structure a été proposée à la NASA à l’été 2019, lors de la NASA Proposal Writing and Evaluation Experience (l’expérience NASA de rédaction et d’évaluation de propositions). Ce programme de douze semaines a pour but de diversifier les forces de proposition afin de dénicher de nouvelles idées en termes de technologie et d’innovation pour répondre aux besoins de l’agence américaine. La proposition des étudiants de la génération ARTEMIS a conquis la NASA qui a financé et développé le projet avec eux. En juin 2020, ils proposent une version finalisée du design et obtiennent les fonds pour la produire. « La proposition aborde un point sensible de la technologie, car le projet permet de disposer d'une plateforme d'atterrissage sûre et réutilisable nécessaire à une exploration lunaire durable », a déclaré John Dankanich, technologue en chef au centre de vol spatial Marshall de la NASA. « L'équipe a travaillé plusieurs centaines d'heures, a engagé des experts de la NASA et est passée de la formulation du concept à une conception préliminaire. Ils ont ensuite concrétisé cette conception avec la construction de la sous-couche, le tout en quelques mois ».

Un retour au camp Swift est prévu en février dans l'optique de voir comment évolue leur prototype et de réaliser des essais de combustion. L'équipe prélèvera également des échantillons qui seront analysés par le MMPACT, l'installation de tests White Sands de la NASA, et l'université de l'Alabama à Huntsville.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive