News Jeudi 24 mai 2018 - 21:41

La plate-forme d’impression 3D Figure Production de 3D Systems retenue par l’U.S. Air Force

Partagez cette news :

À l’occasion du salon RAPID+TCT 2018, 3D Systems a annoncé que l’U.S. Air Force avait sélectionnée sa plateforme Figure 4 Production pour son programme de recherche sur l’intégration de la fabrication additive rapide dans la chaîne de maintenance de ses avions. Supervisée par l’institut national pour l’innovation dans la fabrication additive, America Makes, et pilotée par l’Institut de recherche de l’Université de Dayton (UDRI), ce projet réunit de nombreux acteurs dont Lockheed Martin, Orbital ATK et Northrop Grumman.

Reproduction de pièces aéronautiques

Dans le cadre de ce projet, le système Figure 4 Production de 3D Systems (au procédé DLP - Digital Light Processing) sera tester afin de reproduire des pièces aéronautiques, datant de plusieurs décennies, susceptibles de ne plus bénéficier de sources d’approvisionnement fiables. L’U.S. Air Force s’intéresse également aux capacités d’approvisionnement rapide de pièces détachées, sans seuil de commande imposé afin de supprimer le stockage des pièces, tout en réduisant les périodes de maintien au sol de ses avions.

« Nous sommes satisfaits de la vitesse, de la résolution, du fini des surfaces et de la flexibilité obtenues avec cette solution de 3D Systems. Nous comptons poursuivre l’exploration de cette technologie et mettre en place une chaîne claire de développement, de validation et de transition de cette technologie DLP, en vue de son adoption par l’U.S. Air Force », a déclaré Tim Osborn, chercheur au sein de la division fabrication additive, composites multi-échelle et polymères de l’Institut de recherche de l’Université de Dayton (UDRI).

Entrée dans la phase 3

L’U.S. Air Force avait déjà testé, dans le cadre du programme pluriannuel MAMLS (Maturation of Advanced Manufacturing for Low-cost Sustainment), les technologies d’impression directe sur métal et de stéréolithographie de 3D Systems. Celles-ci avaient été mises à contribution lors des phases 1 et 2 de ce programme. Ce nouveau projet portera sur le procédé DLP (Digital Light Processing) pour son approvisionnement en composants peu critiques, comme des connecteurs électriques, des boutons, des joints en élastomère et des entretoises pour ses appareils les plus anciens.  

« En évitant les pertes de temps et les équipements coûteux, la fabrication additive constitue une solution de gestion allégée idéale. Nous sommes heureux d’accompagner l’U.S. Air Force dans sa démarche de réduction des coûts de production et des temps d’approvisionnement avec Figure 4. Nous nous réjouissons de cette collaboration durable avec l’UDRI et les autres partenaires impliqués, en les aidant à étoffer leur arsenal d’applications Figure 4 », a déclaré Chuck Hull, cofondateur et directeur de la technologie de 3D Systems.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive