News Vendredi 27 novembre 2015 - 09:24

Prodways lance sa division aéronautique et spatiale

Partagez cette news :

Le groupe Prodways a annoncé, le 26 novembre 2015, la création d’une division, en interne, dédiée à l’aéronautique et au spatial. Cette dernière proposera une offre complète en fabrication additive pour ces deux secteurs : de la conception d’outillages et de pièces embarquées à la fabrication de pièces finies plastiques et métalliques, en passant par le développement de machines et matières sur l’ensemble des technologies d’impression 3D.

Le groupe Prodways s’adosse pour cela sur l'expérience industrielle de plusieurs filiales du groupe Gorgé. Tout d’abord, la division aerospace du groupe ECA qui possède plus de 30 ans d'expérience en outillages de production, de contrôle et de maintenance dans les secteurs aéronautique et spatial. Ensuite sur sa filiale Initial qui jouit de 20 ans d’expérience de production de pièces plastiques et métalliques en fabrication additive dans l’aéronautique et le spatial, avec un parc d’une trentaine de machines de fabrication additive dont une dizaine en métal. Et enfin, Prodways est lui-même un acteur de premier plan de développement de machines et de matières de fabrication additive.

Cette nouvelle division sera basée à Toulouse, au sein de locaux du groupe ECA. L’ambition du groupe pour ce secteur pourrait se traduire par le déploiement de lignes de production dédiées tant pour les applications plastique que métal.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive