News Jeudi 11 février 2021 - 12:08

Un disque de turbine de fusée imprimé en 3D par le CNES

Partagez cette news :

Disque de turbine imprimé en 3D

Le CNES, en collaboration avec la société PrintSky, a imprimé en 3D un disque de turbine de la prochaine fusée Ariane.

Pour le secteur spatial, la fabrication additive apporte un avantage essentiel, celui d’économiser au maximum la charge utile dans les engins spatiaux. La technologie joue donc un rôle crucial dans l'avenir de cette industrie. Le CNES utilise la fabrication additive depuis près de 10 ans pour optimiser ses moteurs de fusées. Le centre spatial a notamment participé au développement du moteur Prometheus dont le générateur de gaz a été imprimé en 3D.

Le CNES a collaboré avec PrintSky, une coentreprise entre Sogeclair Aérospace et AddUp, pour imprimer un disque de turbine avec une ossature en structure lattice. La technologie LBM (Laser Beam Melting), similaire au procédé DMLS (Direct Metal Laser Sintering), a offert au centre spatial la possibilité de fabriquer cette pièce en inconel, un superalliage à base de nickel, de chrome, de fer, de magnésium ou encore de titane. Ce matériau est l'un des plus utilisé pour des applications aérospatiales, notamment pour sa résistance aux conditions extrêmes. Les tests mécaniques et de rotation à haute vitesse de ce disque devraient être réalisés dans les semaines à venir.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive