News Mardi 1 octobre 2019 - 15:18

Concept-car écologique et impression 3D

Partagez cette news :

Bicar_Share_Your_Bicar_Impression_3D_concept_car

Dans le secteur de l’automobile, de plus en plus de constructeurs s’orientent vers des véhicules innovants, durables et électriques. Basée dans l’université ZHAW à Zurich, en Suisse, la société Share Your Bicar a souhaité relever le défi de créer un véhicule électrique durable « pour les villes de demain ». Elle a récemment présenté « Bicar », une microvoiture électrique monoplace à trois roues.

Un concept-car électrique

« Bicar est un projet écologique qui a débuté en 2015 », explique Adrian Burri, directeur général de Share Your BICAR. Cette microvoiture a été conçue pour se déplacer en ville, en limitant les émissions de dioxyde de carbone (CO2) et en utilisant des ressources naturelles et durables. Ainsi des panneaux photovoltaïques sont intégrés dans la carrosserie, sur le toit et sur le capot avant. Un moteur électrique de 2 kW, intégré à la roue arrière, permet au véhicule d’atteindre jusqu’à 45 km/h avec une autonomie d’environ 50 kilomètres. Pour relever ce défi écologique et créer – peut-être – la nouvelle génération de véhicules urbains, Share Your Bicar a souhaité fabriquer, sur place, des pièces légères. Elle s’est donc logiquement tournée vers l’impression 3D.

 

L’impression 3D pour gagner en légèreté

Pour créer ce concept-car, la société Share Your Bicar a utilisé un procédé d’impression 3D par dépôt de matière fondue (FFF). Cette technologie lui a permis de concevoir des pièces complexes et légères, difficiles à obtenir avec les méthodes de fabrication traditionnelles. « Les composants ayant des structures complexes et des formes bioniques, comme sur le BICAR, sont généralement difficiles, voire impossibles, à concevoir avec les procédés traditionnels. Avec l'imprimante 3D German RepRap x1000, la conception a été relativement simple, rapide et de bonne qualité », a conclu Adrian Burri.

Plusieurs exemplaires de la microvoiture Bicar devraient être disponibles prochainement, en Suisse, au prix de 7 000 francs suisses, soit l’équivalent de 6 200 euros.

 

Image
German-RepRap-x1000_procédé_fff

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive