News Mercredi 25 janvier 2017 - 08:05

EOS accompagne Audi dans son centre de fabrication additive

Partagez cette news :

Additive Minds, la division « conseil » du fournisseur de solutions de fabrication additive EOS, assiste à présent Audi dans la création d’un centre de fabrication additive basé à Ingolstadt en Allemagne.

« Il s’agit, non seulement, de fournir à Audi des processus et des systèmes additifs adéquats, mais également de les épauler pendant le développement des applications, lors de l’acquisition des connaissances et pendant les formations des ingénieurs afin qu’ils deviennent des experts de la fabrication additive », explique Güngör Kara, responsable « applications » et « conseils » chez EOS.

L’expérience d’Audi dans la fabrication additive

Depuis quelque temps déjà, la société Audi s’intéresse et utilise la fabrication additive pour la production de prototypes mais aussi d’équipements et d’outils. On se souvient par exemple que son entité d’outillage, Audi Toolmaking, avait conçu par fabrication additive une réplique fonctionnelle de l’Auto Union Typ C, celle qui remporta 12 Grand Prix entre 1936 et 1937. Elle avait ainsi démontré son intérêt pour cette technologie. Puis, l’industriel automobile avait annoncé accompagner l’équipe spatiale allemande « Part-Time Scientists » dans sa conquête de la Lune avec le véhicule lunaire « Audi lunar quattro ». En optant pour une combinaison optimale de matériaux et en utilisant l'impression 3D en aluminium, le poids du véhicule avait pu être réduit de 38 à 30 kg. Un voyage à suivre, si le plan se déroule sans accro, fin 2017. Ce centre de fabrication additive vient donc renforcer l’engagement pris par le constructeur automobile dans cette technologie.

« Nous avons créé notre propre centre de compétence en impression 3D afin d’acquérir de l’expérience en matériaux et processus, et également de continuer à les développer pour la production en série. Ces objectifs requièrent une étroite coopération avec un fournisseur de solutions de fabrication additive comme EOS, capable d’accompagner l’innovation dans le développement technologique. Grâce à cette technologie, nous sommes en mesure d’intégrer des fonctions et des structures internes dans des outils ce qui était jusqu’à présent impossible à faire avec des méthodes de fabrication conventionnelles. Elle nous permet notamment de produire des composants légers en petite série, de façon rapide et économique », déclare Jörg Spindler, directeur « outillage » chez Audi.

Image
auto-union-type-c-audi-outillage-a3dm-magazine-fabrication-additive
Image
Audi_Lunar_quattro_a3dm_magazine

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive