News Mercredi 25 novembre 2020 - 15:21

La fabrication additive multicolore et multimatériaux chez Volkswagen

Partagez cette news :

impression-3D_volkswagen_automobile

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a installé deux nouvelles machines de fabrication additive PolyJet pour son prototype rapide. Les deux imprimantes 3D J850 intègrent le Pre Series Center de Volkswagen, ajoutant l’impression 3D polychrome et multimatériaux à son inventaire. Elle permettra notamment de repousser les limites techniques de ses innovations grâce à un prototypage plus polyvalent et de meilleure qualité.

La fabrication additive pour un prototypage plus précis

La société allemande n’a pas attendu l’apparition de l’impression 3D polychrome pour investir dans la fabrication additive. Depuis plus de 25 ans, Volkswagen se sert de cette technologie pour confectionner ses prototypes. Récemment, le constructeur automobile a donc fait l’acquisition de machines au  procédé d’impression 3D Polyjet (ou jet d’encre) multimatériaux et polychrome. La J850 peut imprimer dans plusieurs matériaux aux caractéristiques techniques différentes, que ce soit en termes de rigidité, de solidité ou de transparence. Cette possibilité de mélanger les matériaux et les couleurs dans une même impression donne un éventail de possibilité conséquent pour la réalisation de prototypes de plus en plus proche des pièces finales. « La technologie de la Stratasys J850 permettra au constructeur automobile d’atteindre des prototypes reproduisant les pièces finales avec une précision de 99 % », a expliqué un ingénieur de Volkswagen.

Une technologie permettant un test en profondeur des pièces

La fabrication additive offre à Volkswagen la possibilité de tester ses innovations en profondeur, au plus proche des conditions réelles. Cette précision libère la créativité des designers qui peuvent concevoir des produits de plus en plus complexes comme a pu le montrer BMW avec son prototype de calandre imprimé en 3D. Le centre de préséries de Volkswagen imprime, par exemple, en différents états de surface. Ils peuvent ainsi créer des prototypes allant du tissu au cuir, en passant par le bois

Image
Prototype habitacle Volkswagen

Cette technologie permet également d’imiter la transparence du verre, notamment grâce au matériau transparent avancé portant le nom de VeroUltraClear, idéal par exemple pour les prototypes de phares.

Image
Prototype phare imprimés en 3D Volkswagen

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive