News Jeudi 28 février 2019 - 12:29

Olli en test dans l'État de Sacramento

Partagez cette news :

olli-vehicule-autonome-fabricatioon-additive-2

Le bus Olli dont nous parlons régulièrement dans nos dossiers « automobile et fabrication additive » est actuellement en test dans un campus étudiant à Sacramento, aux États-Unis. Fabriqué par Local Motors, ce véhicule électrique est entièrement autonome et peut être, grâce à la fabrication additive, personnalisé... 

Un véhicule autonome et sur mesure

Olli est un bus électrique entièrement autonome pouvant transporter jusqu’à 8 personnes (pour un poids maximal de 612 kg). Il se recharge en roulant en 1 heure et demi, et peut atteindre une vitesse de 40 km/h. Le véhicule est équipé de scanners LiDAR 360° permettant de surveiller son environnement dans toutes les directions. Il possède également une plate-forme IBM Watson IoT, qui permet de répondre aux questions des passagers et de proposer des services de localisation comme le café le plus proche ou un restaurant ouvert. Mais surtout, Olli doit son succès grâce à sa personnalisation rendue possible par plusieurs pièces conçues par fabrication additive.

Image
olli-vehicule-autonome-fabrication-additive

Olli possède plusieurs composants imprimés en 3D, comme la partie basse de la carrosserie ou encore le toit. Grâce à la technologie additive, Local Motors a la liberté de personnaliser son véhicule en fonction de l’environnement et des besoins. Ainsi, la carrosserie du véhicule peut être agrandie ou rétrécie en fonction du besoin et de la commande.

Image
piece-impression-3d-olli-bus

Des tests en situation réelle

Suite à la victoire de l’université de l’État de Sacramento au Olli Fleet Challenge, deux véhicules circulent sur le campus, pour une période d'essai de 90 jours. Local Motors va ainsi analyser le comportement du véhicule autonome, mais aussi celui des utilisateurs, dans des situations réelles. Olli devrait ensuite être testé dans d’autres villes.

« Ce déploiement est un grand moment pour l'État de Sacramento et pour Local Motors. Il arrive après plusieurs mois de travail de conception et de développement », a déclaré J. Rogers, co-fondateur et CEO de Local Motors. « Le campus de l'État de Sacramento est un terrain d'essai idéal pour Olli. Et notamment pour cette jeune génération qui jouera un rôle important dans l'avancement de la technologie autonome. »

Image
john-rogers-olli-local-motors

J. Rogers, co-fondateur et CEO de Local Motors

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive