News Jeudi 9 avril 2020 - 10:16

Nouveau modèle autonome de visière de protection Covid-19

Partagez cette news :

covid-19-visiere-protection-impression-3D

Après avoir découvert plusieurs modèles de visières à imprimer en 3D sur les réseaux sociaux, Philippe Bauer, conseillé technique d’A3DM Magazine et expert fabrication additive à la direction de l’ingénierie du groupe Thales, a souhaité privilégier certaines contraintes d’utilisation pour sa création. Il nous explique comment et pourquoi il a conçu ce modèle de visière de protection pour lutter contre le coronavirus Covid-19.

Image
visiere-protection-covid-19-fabrication-additive

Le cahier des charges post-impression 3D

La première étape de conception de cette visière de protection est évidemment la définition du cahier des charges. Je l’ai défini en plusieurs points en y associant les solutions que je préconise.

  1. Utiliser comme visière un produit simple à trouver dans les commerces encore ouverts tels que les marchands de tabac-journaux, ainsi que les petites et moyennes surfaces. Ma solution sera donc une feuille transparente (21 x 29,7 cm) utilisée habituellement comme couverture des documents brochés et ne nécessitant pas de perçages, juste un coup de ciseaux pour arrondir les angles.
  2. Concevoir une visière qui nécessite un minimum de produits et donc pas d’élastique. Ma solution est l’utilisation de bandes souples imprimées elles aussi, facile à relier au support de visière et réglables pour des tours de têtes 50 à 60. (J’ai quand même décidé d’y insérer des fentes permettant l’utilisation d’élastiques si nécessaire.)
  3. Laisser le fichier ouvert, en open source. La licence déposée est une Creative Commons 3 qui n’autorise pas d’utilisation commerciale ni de dérivé de produit. Chaque utilisateur pourra y puiser des idées pour ses propres conceptions et ainsi enrichir la banque des solutions proposées.
  4. Que les fonctions ne soient pas trop fusionnées entre elles de telle sorte que si un élément casse, il puisse être remplacé sans changer l’ensemble de la visière. Ainsi ce modèle de visière possède six pièces à imprimer
  5. Testé sur PRUSA MK3S, ce modèle est conçu pour rester fonctionnel avec des réglages grossiers.
  6. Le temps d’impression est peut-être un peu long, mais il n’y a pas de parachèvement. La visière est rapidement utilisable.

Le fonctionnement de la visière de protection

La visière est glissée dans la rainure du porte-visièreEn poussant, les clips de maintien dans les emplacements prévus ils s’enclencheront nettement sur le porte-visière (le clip vient en butée sur le petit ergot interne) en assurant un maintien de la visière par pincement.

Image
clip-visiere-protection-covid-19-fabrication-additive

Les deux bandes serre-tête se verrouillent par élasticité sur le porte-visière grâce aux ergots internes. Pour les retirer en cas de besoin, il suffit de lever le bout de chaque bande pour échapper à l’ergot tout en tirant vers l’arrière.

Image
serre-tete-visiere-protection-covid-19

Les bandes serre-tête sont reliées grâce à une boucle utilisant le même principe de montage. Il suffit de pousser les bandes dans les logements de la boucle. Pour le serrage sur la tête, continuer de pousser pour passer les crans. Pour le desserrage, lever l’extrémité des bandes toute en tirant dessus.

Image
montage-serre-tete-visiere-protection-coronavirus

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive