News Mercredi 27 mars 2019 - 09:04

Nouvelles solutions de post-traitement pour la fabrication additive polymère et résine

Partagez cette news :

nouvelle-solution-post-traitement-procede-sla

Acteur du post-traitement automatisées pour la fabrication additive, PostProcess Technologies étend ses offres de post-impression avec sa nouvelle machine de retrait des supports FORTI™, mais aussi avec le lancement d’un nouveau détergent, PG1.2, pour le retrait de résine SLA.

Réduire les coûts de post-traitement

Fournisseur de solutions automatisées et intelligentes pour le post-traitement de pièces polymères et résines imprimées en 3D, la société PostProcess utilise la technologie SVC (Submersed Vortex Cavitation) intégrée dans ses équipements contrôlés par le logiciel AUTOMAT3D™. Elle travaille sur l’optimisation des temps de traitement et des finitions de pièces homogènes pour permettre à ses clients d’améliorer leurs coûts de post-traitement, d’élimination des déchets, mais aussi les temps d’arrêt des machines. L'automatisation logicielle permet un nettoyage mains-libres, un contrôle précis des paramètres, une surveillance avancée des processus et une gestion proactive de la maintenance. Dans cette logique, elle développe de nouvelles solutions comme la machine FORTI™ ou son nouveau détergent PG1.2 pour le retrait de la résine SLA.

Élimination homogène et automatisée des supports

La nouvelle solution FORTI™ de la société PostProcess a été développée dans le but d’éliminer de manière homogène et automatisée les supports plastiques et/ou résines excédentaires des pièces imprimées en 3D avec les procédés PolyJet, FDM, SLA ou encore CLIP. FORTI™ répond à la demande croissante du marché pour une solution de finition pilotée par logiciel pour une production en volume. Elle combine le mouvement d’une base fluide, le réglage de la température adaptée au support à retirer, des ondes ultrasons, ainsi qu’une formulation détergente adaptée spécifiquement pour le matériau d’impression. Elle utilise un système de pompage ingénieux qui crée un mouvement de vortex permettant d’optimiser le taux de retrait du matériau de support et de minimiser les problèmes de flottabilité, tout en réduisant significativement le nombre de pièces endommagées par rapport aux solutions actuelles. Grâce à une interface logiciel conviviale, l’opérateur contrôle tous les paramètres clés du processus.

Image
machine-forti-post-traitement-postprocess

Outre la nouvelle solution FORTI™, PostProcess lance également la nouvelle génération de sa solution de finition de surface automatisée RADOR™. Conçue spécifiquement pour la fabrication additive, celle-ci a pour objectif de réduire le temps consacré par les techniciens pour la finition, en particulier dans les applications nécessitant une intervention manuelle. 

Des solutions de post-traitement pour résine SLA

La société PostProcess a également agrandi son portefeuille de solutions d'élimination de résine SLA, avec une formulation chimique améliorée, PG1.2. Celle-ci a été « expérimentée dans plusieurs environnements de production sur huit types de résine différents (RenShape® 7820 Black ; Accura® Xtreme™ White ; Accura® 60 Clear ; Somos® WaterShed Clear ; Accura® MicroFine Green ; Accura® 5530 Clear ; Somos® PerFORM White ; Somos® 9120 Clear). Elle a démontré sa capacité à traiter la suppression de résine sur plus de 1 000 plateaux dans la machine DEMI™ avant d’arriver à saturation », a déclaré Jeff Mize, PDG de PostProcess Technologies. « Cette innovation renforce notre engagement à fournir au secteur de la fabrication additive des solutions de post-impression innovantes permettant au marché de se développer. La stéréolithographie (SLA) est l’une des technologies d’impression 3D les plus répandues au monde. Quel que soit leur volume de fabrication, tous les utilisateurs de cette technologie peuvent bénéficier de l’efficacité de notre solution : réduction du temps de traitement ; augmentation du flux de traitement ; durée de vie prolongée des détergents ; et niveau de sécurité beaucoup plus élevé. PostProcess a conçu le premier système complet d’élimination de la résine SLA au monde, mise au point spécifiquement par nos équipes, pionnières de la post-impression 3D. » En outre, la société assure que son consommable PG1.2 « offre des conditions d’utilisation plus sécurisées que les solutions de solvants classiques, grâce à un niveau plus bas de pression de vapeur et un point d’éclair plus élevé ». Enfin, elle devrait permettre de réduire le nombre total d'étapes et d'applications chimiques requises pour mener à bien la finition des pièces sorties d’imprimantes 3D SLA.

Image
postprocess-solution-pg1.2-temps-nettoyage
Image
figure-postprocess-nettoyage-resine-sla

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive