News Mercredi 2 septembre 2020 - 15:00

Des bijoux de luxe colorés imprimés en polyamide

Partagez cette news :

boltenstern Fabnora collection

L'impression 3D est un outil de fabrication qui permet de concevoir des pièces aux géométries complexes et de personnaliser les objets. Dans le secteur de la bijouterie comme dans de nombreux autres, la technologie offre un maximum de liberté de conception. C'est pourquoi, le fabricant de bijoux de luxe Boltenstern, situé à Vienne, en Autriche, utilise la technologie pour concevoir des produits uniques. Dans ses ateliers, la société autrichienne transforme la poudre de polyamide blanche en bijoux de luxe avec un grand choix de couleurs et de tailles tels que des boucles d'oreille en argent, en or ou encore en or rose. Fondée en 1964, le célèbre joaillier est, aujourd’hui, un pionnier dans l'utilisation des technologies numériques.

Marie Boltenstern, une femme au coeur de la transformation de Boltenstern

Sven Boltenstern a fondé l'entreprise familiale en 1964 à Vienne, en Autriche. Il a rapidement su toucher la jet-set européenne en Autriche, en France, en Suisse, en Allemagne, à Londres, mais aux États-Unis. Depuis 2015, la marque de bijoux de luxe est dirigée par Marie Boltenstern, fille du fondateur. Depuis sa prise de fonction, elle a décidé de suivre les traces de son grand-père Erich Boltenstern, un architecte de premier plan lors de la reconstruction de Vienne après la Seconde Guerre Mondiale. Après des études d'architecture à Vienne, elle a suivi un Master en sciences et architecture à Berlin, en Allemagne. Elle a également suivi des cours à l'Architectural Association de Londres, en Angleterre. Elle s'est ensuite spécialisée dans la conception assistée par ordinateur (CAO), où elle a découvert la fabrication additive. En 2015, elle a su intégrer et moderniser la marque Boltensternen y intégrant l’impression 3D. Depuis 2017, la marque de luxe offre la possibilité à ses clients de venir voir et acheter ses bijoux imprimés en 3D dans son showroom situé à Vienne, en Autriche. « Mon père a toujours pensé que cette technologie était intéressante. Mais je suppose que le réel tournant a eu lieu lors de l'exposition au Park Hyatt, en 2016. À ce moment, il a été convaincu que l'impression 3D pourrait être la prochaine grande nouveauté de Boltenstern », a expliqué Marie Boltenstern au site loupiosity.com dans une interview réalisée en 2018.

Depuis 2015, un vent nouveau souffle donc au sein des bureaux de design de Boltenstern. Toutes les collections de la jeune créatrice Marie Boltenstern sont désormais imprimées en 3D et complétées de certains éléments forgés à la main. Ses bijoux sont inspirés par les formes de la nature. Lors de la conception de ses collections, elle suit « la bionique », c'est-à-dire qu'elle transférer les phénomènes naturels dans la technologie. 

Image
marie boltenstern

Des experts pour un bijou unique

Pour se lancer dans la technologie, le fabricant de bijoux de luxe s'est tourné vers le fournisseur allemand de services d'impression Formrise et la société spécialisée dans le post-traitement DyeMansion. Dans cette collaboration, chacun joue son rôle de spécialiste. Boltenstern imagine, dessine et conçoit le fichier numérique de l'objet, comme la collection de boucles d’oreilles « Fabnora » (ci-dessous). Formrise imprime ensuite les pièces en polyamide à partir d'imprimantes 3D Formiga P 110 du fabricant de machines EOS. Les pièces brutes sont ensuite envoyées à l’entreprise allemande DyeMansion qui va les nettoyer, les colorer et leurs donner un aspect semi-brillant grâce à sa technologie PolyShot Surfacing (PSS). 

En 2017, la collection Fabnora a été lancée en huit couleurs. La collection compte maintenant une gamme d'environ 20 couleurs comprenant 10 couleurs standards et 10 couleurs qui varient selon la saison. La collection peut être complétée par d'autres nuances à tout moment. Celles-ci peuvent être commandées
à partir de la base de données de couleurs prête à l'emploi. 

Image
fabrication_additive_bijou_joaillerie_boltenstern
Image
fabrication_additive_couleur_bijou_boltenstern

Présentations vidéo

Contenu Encadré

En savoir plus sur la fabrication additive dans les secteurs de l'art, de la bijouterie et de la joaillerie

Les créateurs de bijoux impriment aussi

La fabrication additive rencontre l’art

Rencontre avec Julien Bernard, designer industriel du groupe 3DS 

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive