News Vendredi 12 octobre 2018 - 12:07

Corextrusion met une « peau » à ses filaments, 3D Skin Protect

Partagez cette news :

corextrusion-filament-impression-3d-a3dm

Crée en 2016, dans la région lyonnaise en France, la société Corextrusion conçoit des filaments plastiques pour les procédés d’impression 3D par dépôt de matière (FDM). Elle propose ainsi un grand nombre de filaments amorphes, semi-cristallines, chargées, non-chargées, etc. Elle offre une gamme assez large pour répondre aux besoins de nombreux entrepreneurs. Ainsi ceux-ci peuvent choisir différentes caractéristiques : aspect de surface, souplesse, résistance aux chocs, résistance à l’abrasion, résistance à la traction… Corextrusion vient de développer une nouvelle technologie, 3D Skin Protect, qui consiste à envelopper ses filaments d’une fine couche de « peau » pour protéger ceux-ci de facteurs extérieurs comme l’humidité, mais également pour préserver l’imprimante de filaments abrasifs.

Des filaments aux caractéristiques spécifiques

Corextrusion a conçu des filaments plastiques entièrement pensées et dessinées afin de réaliser des fils « présentant des caractéristiques dimensionnelles exceptionnelles et des taux de charges extrêmement constants grâce aux doseurs pondéraux qui équipent nos installations », explique la société. Les matériaux régulièrement utilisées en impression 3D FDM sont les suivantes.

-          Pour les fils techniques, ce sont principalement le verre, le carbone ou l’aramide. Ces différentes matières sont régulièrement mélangées.

-          Pour les pièces décoratives, on retrouve le bronze, le laiton, le cuivre, ou encore l’inox.

-          Enfin, pour des applications plus spécifiques, des charges végétales comme les algues peuvent être imprimées.

Corextrusion travaille également sur les caractéristiques dimensionnelles de ses filaments afin de délivrer la matière fondue de manière très régulière. Il s’agit d’une méthode pour que les couches soient les plus uniformes possibles et que les risques de blocage du filament dans la buse soient inexistants. 

Une peau aux filaments, 3D Skin Protect

Corextrusion a développé un procédé innovant qui permet d’enrober, au moment de l’extrusion, le filament avec une fine « peau », 3D Skin Protect. Cette technologie fonctionne avec de nombreuses matières, chargées ou non, telles que le PA, le PET, le PETG, le PLA, l’ABS, le PS, le TPU, l’acétate de cellulose, le PEEK (en cours de développement), le PEKK, etc. Elle offre deux principaux avantages.

-          Annuler le pouvoir abrasif des filaments chargés ! Grâce à cette fine peau non chargée, la durée de vie des galets d’entraînement du fil de l’imprimante et de toutes les pièces en contact avec le filament est accrue.

-          Imperméabiliser certains filaments sensibles à l’humidité ! La reprise d’humidité d’un filament peut perturber l’impression en parsemant les couches de petites bulles avant de, finalement, boucher la machine.

Ces produits sont commercialisés sous notre marque TAG in 3D.

Image
corextrusion-filament-avec-peau-impression-3d-a3dm

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive