News Mardi 9 février 2021 - 09:33

GE reçoit 14 millions de dollars pour un extracteur d'eau imprimé en 3D

Partagez cette news :

AIR2WATER GE

General Electric a annoncé avoir reçu un financement de 14,3 millions de dollars de la part de la Defense Advanced Research Projects Agency des États-Unis (Agence pour les projets de recherche avancée de défense »), DARPA, pour développer son projet d'extracteur d'eau atmosphérique AIR2WATER. 

La collaboration autour du AIR2WATER

Dans le cadre du programme appelé "extraction de l'eau atmosphérique", les chercheurs du département de recherche et de développement de GE ont développé une machine capable d'extraire de l'eau potable de l'air ambiant. Son développement est réalisé en partenariat avec plusieurs universités américaines de Berkeley, de Chicago et de l'Alabama du Sud. L'équipe de l'université de Berkeley, dirigée par le professeur de chimie Omar Yaghi, prendra en charge le développement de matériaux absorbants. L'université de l'Alabama du Sud, dirigée par le professeur Grant Glover, modélisera le transfert de masse et mesurera la cinétique d'adsorption. Les experts en intelligence artificielle (IA) de l'université de Chicago, dirigés par la professeure Laura Gagliardi, utiliseront des outils de criblage moléculaire guidés par l'IA. Cet extracteur, produit par fabrication additive, est appelé "AIR2WATER".

Image
Eau de l'AIR2WATER

L'eau qui s'est formée lorsque l'air a passé sur des matériaux absorbants innovants à structure métallo-organique mis au point par les chercheurs de l'Université de Californie à Berkeley. Ces matériaux seront intégrés dans le nouveau dispositif portable air-eau de GE.

Sauver des vies grâce au transport d'eau potable

La distribution d'eau potable aux militaires peut impliquer plusieurs transports aériens et terrestres. Elle représente un tiers des dépenses du ministère de la Défense américain. Le transport de carburant et d'eau est aussi responsable de 10 à 12 % des décès au sein des rangs de la Marine américaine. L'AIR2WATER permet de transporter facilement de l'eau potable sur des territoires dangereux tels que les zones de guerres. "Aujourd'hui, la logistique et les coûts liés au transport de l'eau sont stupéfiants, notamment dans les zones dangereuses qui font des victimes. En créant un appareil compact et portable, qui extrait efficacement l'eau de l'atmosphère, nous pouvons sauver des vies. Nous pouvons alléger le fardeau logistique et financier de nos forces armées", a expliqué David Moore, chercheur principal et directeur technologique pour la physique et la chimie des matériaux chez GE Research. Cet équipement pourrait également permettre d'apporter cette denrée dans des zones qui souffrent du manque d'eau dans le cadre de missions humanitaires.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive