News Mardi 14 décembre 2021 - 10:19

Covestro et Voxeljet, ensemble pour faire progresser la fabrication additive en série

Partagez cette news :

La société de matériaux Covestro et le fabricant d’imprimantes 3D Voxeljet collaborent pour développer une combinaison matériau/machine pour la fabrication additive en grande série. Après avoir développé et qualifié conjointement une poudre de polyuréthane thermoplastique (TPU) pour le frittage de poudre par laser (SLS), les deux sociétés font passer leur collaboration à une nouvelle étape en apportant aux clients une solution matériau/machine pour la fabrication en série.

« Généralement, le matériau et la technologie de traitement fonctionnent séparément dans la chaîne de valeur, les clients devant trouver comment les faire fonctionner », explique Geoff Gardner, directeur de l'innovation pour la fabrication additive chez Covestro. « Avec Voxeljet, nous souhaitons supprimer ce qui, selon nous, constitue encore un obstacle à l’adoption de la fabrication additive dans les ateliers de production. Grâce à sa taille et à sa vitesse, associées à un temps de couche constant, le procédé High Speed Sintering (HSS) offre aux fabricants une solution économique pour la production en série. »

Ainsi, la collaboration entre Covestro et Voxeljet implique la mise à l'échelle de nouveaux matériaux sur la machine de fabrication industrielle VX1000HSS, actuellement accessible via le programme Early Access Beta de Voxeljet. Les matériaux envisagées et améliorés dans cette collaboration devraient être les TPU, les élastomères thermoplastiques (TPE), le polybutylène téréphtalate (PBT) et le polpropylène (PP).

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive