News Jeudi 19 juillet 2018 - 09:18

Le projet FIL’REC d'Armor retenu par l’ADEME

Partagez cette news :

Dans le cadre du dispositif ORPLAST, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) a retenu le projet FIL’REC d'Armor. FIL’REC bénéficiera de la subvention du dispositif pour lever certains freins technologiques liés à l’utilisation de matières plastiques recyclées. Armor espère ainsi accélérer le développement de sa gamme de filaments Kimya éco-conçus et proposer des matériaux d’impression plus durables.

Il y a quelques mois, l'industriel nantais a créé sa société Kimya (anciennement Armor 3D). Cette division « impression 3D » du groupe propose des solutions et des produits, principalement des filaments, pour la fabrication additive. Kimya produit et commercialise une gamme de filaments 3D éco-conçus, issue du recyclage de pots de yaourts. 

Le projet d'Armor, baptisé FIL'REC, s'étend sur une durée de trois ans. Il a pour objectif d'intégrer de manière pérenne des matières plastiques recyclées à hauteur de 40 % à 100 % dans les filaments 3D Kimya produits ou en cours de développement. « L’économie circulaire fait partie des engagements d’Armor en matière d’innovation sociétale. Ce projet avec l’ADEME pour le recyclage des plastiques nous permet d’associer encore plus l’impression 3D et l’écologie. Nous souhaitons par ce projet initier une coopération continue avec l’ADEME dans de nombreux domaines » commente Hubert de Boisredon Président-Directeur général d'Armor.

Contenu Encadré

Dispositif ORPLAST – Lutte contre le gaspillage plastique

ORPLAST vise à soutenir financièrement l’intégration de matières plastiques recyclées par les plasturgistes ou par les transformateurs qui effectuent la transformation de la matière première en produits. Celle-ci doit prendre en compte les contraintes techniques réelles pour adapter les systèmes productifs à l’intégration des MPR (Matières Premières Recyclées).

Le soutien qu'ORPLAST apporté aux lauréats se traduit par une aide aux études et à l’investissement pour adapter les processus de fabrication à l’utilisation de matières plastiques issues du recyclage. 

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive