News Vendredi 13 novembre 2020 - 15:17

Nouveau système MetalFAB-600 d’Additive Industries

Partagez cette news :

Impression 3D metal MetalFAB-600 Additive Industries

À l’occasion du salon digital Formnext, Additive Industries a présenté son nouveau système de fabrication additive métal, le MetalFAB-600, en cours de développement. L'entreprise prévoit de mettre, cette nouvelle machine, sur le marché vers la fin de l'année 2021. A3DM Magazine vous livre les premières informations.

Atteindre le coût par pièce le plus bas

La machine MetalFAB-600 offrira une taille de construction de 600 x 600 x 1000 mm, soit un volume cinq fois plus grand que l’actuelle imprimante 3D MetalFAB1 – son plateau d’impression étant de 420 x 420 x 400. Elle devrait également être très productive « avec un taux de dépôt allant jusqu'à 1000 cc / heure, en utilisant des lasers de 10 x 1kW » a expliqué la société dans son communiqué. Le système MetalFAB-600 a été conçu pour « atteindre le coût le plus bas par pièce, en ciblant l'industrie traditionnelle du moulage et de l'usinage ».

Pour la réussite de ce projet, Additive Industries a annoncé un nouvel organigramme avec le PDG par intérim, Mark Vaes, qui reprendra son rôle de CTO et dirigera l'équipe de développement du système MetalFAB-600, alors que Jonas Wintermans, co-fondateur de la société, prendra la relève en tant que PDG par intérim. « La période est cruciale pour le secteur de la fabrication additive. Celui-ci doit se développer et innover. Le nouveau projet MetalFAB-600 est essentiel pour nos clients. Un volume de construction plus important permet davantage d'applications et une plus grande productivité. Mais il implique également un besoin de puissance laser plus élevée et de robustesse maximale », a expliqué Jonas Wintermans.

Des évolutions fortes et des partenariats pour soutenir le développement d’Additive Industries

Pour soutenir les ambitions de croissance et le développement d’Additive Industries, la société a annoncé un investissement de 33 millions de dollars américains (28 millions d'euros) dans l'entreprise en 2020 de la part de la famille Wintermans, par son fond d’investissement Highlands Beheer.

Additive Industries a également signé plusieurs partenariats importants : tout d’abord avec Makino, fabricant de fraiseuses, dans le but de développer des systèmes hybrides mêlant fabrication additive de pièces métalliques et post-traitement, mais également avec Fusor Tech pour s’imposer sur le marché des pièces détachées numériques dans les secteurs du pétrole, du gaz et de la pétrochimie, en se concentrant sur les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Enfin, en septembre dernier, Additive Industries avait présenté son partenariat avec les équipes d'ingénieurs de Sigma Labs pour équiper le système MetalFAB1 de la solution de surveillance de bassins de fusion PrintRite3D. La visualisation en temps réel peut être observée en 2D ou 3D et les anomalies potentielles de la pièce seront mises en évidence. Le système MetalFAB-600 devrait également en être pourvu. 

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive