News Lundi 24 août 2020 - 10:13

Arevo dévoile sa nouvelle imprimante 3D Aqua 2

Partagez cette news :

Tête d'impression Aqua 2 Arevo

La société américaine Arevo, située en Californie, aux États-Unis, a dévoilé sa nouvelle imprimante 3D « Aqua 2 », quatre fois plus rapide que l'« Aqua 1 ». Celle-ci a été conçue pour la fabrication de pièces complexes de grande dimension en fibres de carbone continues, tels que du PEEK ou du PA. Elle possède un volume de fabrication allant jusqu’à un mètre cube. 

« La nouvelle plate-forme d'Arevo permet de fabriquer des pièces en fibres de carbone très résistantes et légères, ce qui n'était pas possible avec les techniques standards. Nous sommes ravis de travailler avec l'équipe d'Arevo pour aider à développer cette technologie qui aura un impact incroyable », a déclaré Trae Vassallo, fondateur de Defy Partners. Defy Partners et GGV Capital ont mené la dernière levée de fonds de la société Arevo pour le développement de la machine Aqua 2. Un nouveau financement de 25 millions de dollars qui porte à 60 millions de dollars le financement total de la société. Avec la participation de nombreux investisseurs comme les compagnies américaines Khosla Ventures ou encore Alabaster. Defy Partners a également nommé l'entrepreneur Brian Shin au conseil d’administration d’Arevo, qui comprend maintenant, Hemant Bheda (co-fondateur), Sonny Vu (PDG) et Bruce Armstrong (Khosla).

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive