News Mardi 13 février 2018 - 08:06

HP Jet Fusion 300 / 500

Partagez cette news :

HP Inc. élargit sa gamme d'imprimantes 3D avec le lancement de ses machines Jet Fusion 300 / 500. Il s’agit de sa première technologie d'impression 3D industrielle permettant aux utilisateurs de produire, plus rapidement, des pièces fonctionnelles de qualité en couleur, en noir ou en blanc - avec contrôle voxel. Ces imprimantes Jet Fusion 300 / 500 sont disponibles, en fonction de la configuration et des préférences de couleur, à partir de 50 000 dollars. Avec ces prix, la société souhaite démocratiser l’impression 3D et permettre à tous d'accéder à la technologie d'impression HP Multi Jet Fusion : aux petites et moyennes équipes de développement de produits, aux entreprises de conception, aux entrepreneurs, aux universités et aux instituts de recherche.

Image
machine-HP-Jet-Fusion-300-500-impression-3D-a3dm

« HP s'est engagé à démocratiser la conception et la fabrication 3D, libérant de nouvelles possibilités pour des millions d'innovateurs dans le monde entier », a déclaré Stephen Nigro, président de 3D Printing, HP Inc. « Quel que soit votre secteur d'activité, quelle que soit la complexité de votre conception, quelles que soient les couleurs qui répondent à vos besoins, la nouvelle série HP Jet Fusion 300 / 500 vous donne la liberté de créer de nouvelles pièces, libérées des contraintes des méthodes de production traditionnelles. »

Image
piece-imprimee-HP-Jet-Fusion-300-500-impression-3D-a3dm

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive