News Jeudi 1 août 2019 - 17:26

Des imprimantes 3D qui volent, rampent et nagent ?

Partagez cette news :

GXN_innovation_prototype_robot_impression_3D_2

Les bâtiments, les infrastructures et les villes à travers le monde sont mis à rude épreuve sous la pression de changements climatiques et d'une croissance démographique qui ne cesse d’augmenter. Pour faire face à ces évolutions, la société danoise de recherche et développement (R&D) GXN innovation a créé une série de prototypes physiques et virtuels d’imprimantes 3D capables de voler, de ramper et de nager. Baptisé « Break the Grid », ce projet est développé en collaboration avec Danish Hub, une plate-forme danoise spécialisée dans « les technologies propres », et Map Architects, un cabinet d’architecture basé à Copenhague.

Des robots terrestres, marins et aériens

En collaboration avec le robotiste Teodor Petrov, l'équipe en charge du projet « Break the Grid » a créé une série de robots autonomes, utilisant à la fois des pièces bon marché et des composants sur mesure. L'objectif du projet est de créer robots pouvant se déplacer dans des environnements naturels afin de les utiliser pour réparer différents types de structure sur terre, sous l'eau et dans les airs. Les ingénieurs cherchent également des solutions rapides, peu coûteuses et efficaces pour réagir aux transformations urbaines, sociales et environnementales. 

Des chercheurs de la société Siemens Corporate Technology avaient déjà développés des prototypes de robots ressemblant à des araignées capables d'imprimer en 3D. La technologie utilisé avait pour objectif d’accélérer le potentiel de production, mais aussi et surtout d’atteindre des structures lourdes, complexes et peu accessibles comme des fuselages d'avions ou des coques des navires.

Image
GXN_innovation_prototype_robot_impression_3D

Faire face aux menaces environnementales

L’équipe du projet « Break the Grid »souhaitent équiper les robots d'imprimantes 3D afin qu'ils puissent intervenir sur les infrastructures pour les réparer ou même ajouter de nouvelles fonctionnalités. Pour cela, ils ont imaginé : des imprimantes 3D sur drones capables de réparer des micro-fissures sur les bâtiments en béton, des robots sous-marins capables d’imprimer un "biociment" pour créer des récifs sous-marins afin de protéger les villes côtières ou encore des robots à six pattes capable d'intervenir (presque) partout sur terre pour des réparations . "En permettant aux robots d'impression 3D d'explorer, de nager et de voler, nous pouvons faire face aux menaces environnementales urgentes dans le monde entier, à moindre coût et avec une efficacité accrue." a déclaré Kasper Jensen, fondateur de GXN.

Image
GXN_innovation_prototype_robot_impression_3D
Image
GXN_innovation_prototype_robot_impression_3D
Image
GXN_innovation_prototype_robot_impression_3D

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive