News Mercredi 14 novembre 2018 - 11:49

Nouveaux systèmes de fabrication additive métallique DMP Flex 350 et DMP Factory 350

Partagez cette news :

3d-systems-dmp-factory-350-machine-metallique

À l’occasion de l’édition 2018 du salon Formnext, 3D Systems a présenté ses nouvelles solutions de fabrication additive métallique : DMP Flex 350 et DMP Factory 350. Ces deux imprimantes 3D métal ont été développées pour permettre une production fiable et reproductible de pièces en alliage complexe pour de la R&D, du développement d’applications ou de la production.

« J’avais évoqué au salon Formnext 2017 l’intention de 3D Systems de faire entrer l’impression 3D dans les ateliers avec une nouvelle génération de solutions de fabrication additive », a déclaré Vyomesh Joshi, président directeur général de 3D Systems. Un an après, le fournisseur de systèmes de fabrication additive professionnelle lance de nouvelles imprimantes 3D : DMP Flex 350 et DMP Factory 350 (après la DMP Factory 500), et un alliage d’aluminium LaserForm.

La nouvelle imprimante DMP Factory 350 

Développé en partenariat avec GF Machining Solutions, la nouvelle machine DMP Factory 350 intègre une unité de gestion des poudres (PMU - Powder Management Unit) permettant une qualité constante des pièces. Celle-ci oblige, cependant, à travailler sur une seule poudre. La machine possède également un panneau de visualisation pour inspecter le tamis ultrasonique et garantir un fonctionnement sans incident. Enfin, elle est équipée de la solution DMP Monitoring de 3D Systems qui offre la possibilité de superviser la production en temps réel, « laissant ainsi le client analyser et optimiser les paramètres pour obtenir des pièces finales de meilleure qualité », explique la société sur son site. 

Image
3d-systems-dmp-factory-350-machine-metallique

La nouvelle machine DMP Flex 350

L’imprimante DMP Flex 350 a, quant à elle, été pensée pour la production de pièces très denses. Elle intègre « une technologie améliorée de gestion des gaz qui uniformise la qualité des pièces dans tous les aspects de la fabrication ». Succédant à l’imprimante 3D métallique ProX DMP 320, son rendement d’impression est supérieur de 15 %. La machine permet également de diminuer les temps de développement tout en abaissant le coût total d’exploitation. Sans unité de gestion des poudres, elle permet de changer le matériau de travail (après quelques heures de nettoyage de la machine). Comme la DMP Factory 350, la DMP Flex 350 intègre la solution logiciel 3DXpert™ 14 de 3D Systems, englobant l’ensemble du flux de fabrication additive métallique.   

Image
3d-systems-dmp-flex-350-imprimante-metal-a3dm

Les deux imprimantes 3D seront disponibles à la fin de l’année 2018. Le prix de départ sera d’environ 670 000 euros pour la machine DMP Factory 3 et de 500 000 euros pour la DMP Flex 350.

Nouvel alliage d'aluminium LaserForm

L’entreprise a, par ailleurs, introduit un nouvel alliage d’aluminium : LaserForm AISiMg0.6 (A). Ce matériau a été conçu pour la fabrication de pièces à la fois robustes et légères, sans usinage ou étape de fonderie. Il possède également une bonne résistance à la corrosion, une conductivité thermique et électrique élevée, ainsi qu’une bonne soudabilité. 3D Systems propose cet alliage pour des applications telles que « l’habitat, le moulage, les turbines et les échangeurs de chaleur ». Il est compatible avec les imprimantes DMP Flex et DMP Factory 350.

Image
nouveau-materiau-3d-systems-laserform-aluminum

Un nouveau centre d’innovation clients

3D Systems a également annoncé l’ouverture d’un nouveau centre d’innovation clients (CIC), situé à seulement 20 minutes de l’aéroport de Francfort, à Moerfelden, en Allemagne. Consacré à la fabrication additive plastique, celui-ci s’ajoute aux autres CIC implantés par l’entreprise : à Louvain, en Belgique ; à Denver, dans le Colorado ; à Rock Hill, en Caroline du sud ; et à San Diego, en Californie. Il permettra aux clients de tester et d’affiner leurs applications de fabrication additive en collaborant directement avec les ingénieurs de 3D Systems.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive