News Mardi 16 juillet 2019 - 16:09

Nouvelle imprimante 3D silicone RepRap

Partagez cette news :

L320_RepRap_impression_3D_imprimante_silicone

La société allemande German RepRap, spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation d'imprimantes 3D FFF et LAM, a récemment dévoilé sa nouvelle imprimante, la L320. Cette dernière utilise la technologie de Fabrication Additive Liquide LAM (Liquid additive manufacturing). Version grand format du système L280, ce modèle offre un volume de fabrication de 250 mm x 320 mm x 150 mm. Présentation des spécifications techniques de la machine !

  • L'imprimante 3D L320 est capable d’atteindre une vitesse d’impression comprise entre 10 et 150 mm par seconde. Elle peut imprimer des couches comprise entre 0,22 et 0,9 mm. La précision de positionnement du dépôt de silicone est de plus ou moins 0,2 mm par seconde. 
  • Elle utilise caoutchouc de silicone liquide SILASTIC 3D 3335. 
  • Trois buses sont disponibles : 0,23, 0,4 et 0,8 mm.
  • Le logiciel Simplify 3D est fourni avec l'imprimante. Il permet de traiter de nouvelles applications impliquant plusieurs couleurs ou des propriétés de matériau personnalisées.
  • La machine offre également la possibilité de suivre le processus de séchage pendant l'impression.

German RepRap propose d’autres services sur son site, notamment la maintenance et la réparation de la machine, ainsi qu'une formation au logiciel et aux matériaux. Le prix de la L320 n'a pas été communiqué. La société a annoncé que celui-ci était disponible sur demande, en fonction des options.

Image
L320_RepRap_impression_3D_imprimante_silicone

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive