News Mardi 24 septembre 2019 - 17:07

L’imprimante 3D Endureal de Zortrax

Partagez cette news :

impression-3d-peek-zortrax

Le fabricant polonais d'imprimantes 3D Zortrax présente au salon TCT 2019, du 24 au 26 septembre 2019 à Birmingham, en Angleterre, sa machine Endureal. Cette imprimante 3D industrielle de 3e génération utilise la technologie brevetée LPD Plus (Layer Plastic Deposition Plus). Elle a été conçue pour imprimer des matériaux thermoplastiques difficiles tels que le PEEK. 

Gestion thermique contrôlée à chaque étape

La machine industrielle Endureal comprend : un plateau d’impression de 300 mm x 400 mm x 300 mm ; deux extrudeuses haute température ; une chambre d'impression chauffée ; une plate-forme de montage en aluminium et un compartiment de l'extrudeuse blindé thermiquement. Sa principale caractéristique, présentée par la société polonaise, est la gestion thermique contrôlée à chaque étape du traitement pour obtenir la plus grande précision et les meilleures propriétés mécaniques possibles des pièces imprimées 3D.

Image
imprimante-3d-zortrax-endureal

Impression 3D de PEEK

L’imprimante 3D Endureal a été conçue pour imprimer du PEEK, mais elle est également capable de traiter d'autres matériaux de Zortrax tels que le Z-ULTRAT Plus, le Z-NYLON et le Z-PCABS. Les filaments sont stockés dans un environnement fermé à une température optimale, tandis qu'un absorbeur d'humidité intégré réduit l'humidité à des niveaux appropriés pour les matériaux très hydrophiles comme le nylon. Le prix de l’imprimante 3D Endureal n’a pas été annoncé.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive