News Jeudi 16 novembre 2017 - 08:05

Materialise acquiert le premier système EOS P 500

Partagez cette news :

Materialise est la première entreprise à avoir acquis le nouveau système de fabrication additive de polymères EOS P 500.

« Nous sommes impatients de bénéficier des gains de productivité générés par la solution EOS P 500 et des nouvelles capacités de fabrication en série offertes par l'automatisation de la plateforme intégrée. La diminution de la durée des cycles nous permettra de respecter les délais très serrés résultant de la demande croissante d’impression industrielle de polymères. Nous avons hâte de tester les nouveaux matériaux et les nouvelles applications avec la fonction de température moyenne », a déclaré Bart Van Der Schueren, directeur technique chez Materialise.

« Nous sommes ravis que Materialise, pionnier et spécialiste de l'impression 3D industrielle, ait choisi notre l’EOS P 500. Ce nouveau système est le fruit des 25 années d'expérience d'EOS dans le domaine du frittage laser. Nous avons examiné et optimisé toutes les caractéristiques techniques afin de tirer le meilleur parti de la technologie actuelle pour la production en série. Nous sommes fiers que les améliorations apportées aient convaincu Materialise d'acquérir un système EOS P 500 avant même son lancement officiel », a conclu Tobias Abeln, directeur technique d'EOS.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive