News Mardi 14 décembre 2021 - 09:43

Nouvelle imprimante 3D Origin One Dental de Stratasys

Partagez cette news :

Imprimante 3D Origin One Dental Stratasys

Stratasys a présenté sa toute dernière imprimante 3D pour le secteur du dentaire : l'Origin One Dental. Deuxième imprimante 3D issue de l'acquisition de la société d’Origin par Stratasys en décembre 2020, la machine Origin One Dental complète la J5 DentaJet pour fournir aux laboratoires dentaires des solutions complètes de fabrication additive.

L'imprimante 3D Origin One de Stratasys s’appuie sur une technologie d’impression propriétaire appelée « P3 Programmable Photopolymerisation ». Avec sa plateforme de matériaux ouverte, elle est destinée « à la production en de petits lots en un seul matériau nécessitant un temps d'impression court, afin de maximiser le rendement de chaque application et de rationaliser le processus de production », a expliqué la société dans son communiqué.

Cette machine a déjà été installée chez des clients du fournisseur de systèmes de FA, comme chez Burdette Dental Lab. « Les demandes d'empreintes numériques ne cessant d'augmenter, nous avons compris que nous avions besoin d’une imprimante dentaire 3D de production qui nous permettrait d'étendre nos activités. L'imprimante Origin One Dental nous fournit la combinaison unique de précision, de reproduction détaillée et de coût par pièce imbattable. Nous utilisons notre imprimante pendant plus de 10 heures par jour et elle offre une fiabilité à toute épreuve », », a expliqué Chris Waldrop, président de Burdette Dental Lab.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive