News Jeudi 23 mars 2017 - 14:04

Nouvelle imprimante 3D Stratasys pour l’orthodontie

Partagez cette news :

À l’occasion de l’International Dental Show à Cologne en Allemagne, Stratasys a présenté sa nouvelle imprimante 3D « dentaire » pour l'orthodontie. Dans son communiqué, la société place sa machine J700 Dental™ comme « l'imprimante 3D la plus rapide à base de PolyJet pour produire des moules d'alignement ». Elle fonctionne avec le matériau durable VeroDent™, idéal pour une production accélérée, une précision accrue et un post-traitement minimal. « La solution offre des flux de travail numériques sans couture pour la production en grand volume d'aligneurs spécifiques au patient sur le même plateau, réduisant également les exigences pour le post-durcissement manuel ou la finition. »

Le secteur dentaire est l'un des marchés porteurs pour la fabrication additive. Cette technologie permet de transformer les processus manuels en processus numérique. Optimisant l’orthodontie, la conception de ces nouveaux modèles dentaires rationalise la production interne, réduit les délais de livraison et offre une manière de concevoir plus précise. La fabrication additive permet aussi de réduire les coûts d'équipement, de gagner du temps de production et stimule les opérations pour améliorer l'avantage concurrentiel.

« L'imprimante 3D Stratasys J700 DentalTM a spécialement été conçue pour les laboratoires d'orthodontie afin d'obtenir un débit élevé dans la production d'aligneurs. Elle a été pensée sur mesure pour répondre à la demande », a déclaré R. Scott Rader, PhD, GM des solutions de santé chez Stratasys.

Image
Stratasys_J700_Dentaire_a3dm_magazine

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive