News Mardi 1 février 2022 - 15:51

Nouvelle machine Quantum X align pour de la micro-impression 3D auto-alignée

Partagez cette news :

nanoscribe_quantum_x_micro-fabrication

Nanoscribe n’arrête plus son développement. Après avoir présenté sa machine Quantum X bio, une bio-imprimante 3D avec une résolution d’impression submicronique grâce à la technologie de polymérisation à deux photons (2PP), la société du groupe BICO a, cette fois-ci, présenté la Quantum X align, une nouvelle imprimante 3D intégrée à une plateforme lithographique.

La machine Quantum X align est la première imprimante 3D dotée de capacités avancées d'alignement 3D qui permet d'imprimer des éléments micro-optiques de forme libre directement sur des fibres optiques et des puces photoniques. Ce nouveau dispositif ouvre de nouveaux horizons pour les technologies d'imagerie. « Avec l'ajout du nouvel alignement Quantum X à notre plateforme Quantum X, qui a fait ses preuves dans l'industrie, nous enrichissons la polymérisation à deux photons de puissantes technologies d'alignement qui répondent à la demande toujours croissante des applications de communication de données, de télécommunications et de détection », a déclaré Martin Hermatschweiler, PDG et cofondateur de Nanoscribe. « Notre objectif est de relever les défis d'un couplage efficace dans les emballages photoniques et de faire de l'impression 3D de haute précision la technologie de choix dans la photonique intégrée ».

L’imprimante 3D Quantum X align de Nanoscribe est équipée de modules d'imagerie de haute précision permettant de cartographier en 3D les topographies des substrats et d'aligner automatiquement les structures à imprimer dans toutes les directions spatiales. Les impressions sont automatiquement alignées sur les extrémités des fibres, les coupleurs de bord de puce photonique (EC), les coupleurs à réseau (GC) et les facettes de diode laser pendant le processus de fabrication. Ainsi, Quantum X align facilite l'impression 3D de micro-optiques de forme libre parfaitement alignées sur le cœur de la fibre ou fixées à des facettes ou des guides d'ondes sur des puces optiques standard ou personnalisées. En somme, l'impression 3D auto-alignée réduit considérablement le réglage complexe du champ de mode au niveau de la puce, élimine l'alignement actif et permet une utilisation nouvelle et sans précédent des micro-optiques de forme libre aux interfaces optiques.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive