News Mardi 2 avril 2019 - 08:42

Première imprimante 3D SLA de Stratasys, la V650 Flex

Partagez cette news :

imprimante-3d-sla-v650-flex-stratasys

Après avoir exposé sa nouvelle imprimante 3D FDM compacte de bureau, la F120, la société Stratasys a présenté sa première machine utilisant le procédé de stéréolithographie, la V650 Flex. Ce modèle d’entrée de gamme a été développé pour une production « à grande échelle », pouvant fonctionner avec « une large gamme de résines ». Pour cela, la société spécialisée dans les technologies FDM et Polyjet a travaillé avec DSM, une entreprise scientifique internationale spécialisée dans les domaines de la santé, de l'alimentation et des matériaux. Ainsi les utilisateurs de la machine V650 Flex pourront profiter des résines de stéréolithographie Somos.

Un système SLA configurable

L’imprimante 3D V650 Flex a été conçue dans le but de fournir aux utilisateurs de cette technologie un système paramétrable et ouvert à de nombreuses résines. Proposant un volume de fabrication de 508 mm x 508 mm x 584 mm (L x l x H), elle est équipée de cuves interchangeables permettant d’utiliser un grand nombre de matériaux. « Alors que la stéréolithographie est l’un des premiers procédés d’impression 3D (les premiers brevets de fabrication additive déposés en France et aux États-Unis portaient sur la technologie de stéréolithographie), les clients étaient confrontés à des systèmes qui ne pouvaient pas être paramétrés, et à des matériaux d’un coût élevé », a commenté Omer Krieger, responsable produits EVP chez Stratasys. « La machine V650 Flex est la réponse aux demandes des clients, cherchant une meilleure solution, paramétrable à chaque application et cas d’utilisation spécifique. Elle est véritablement l’un des premiers systèmes à grande échelle pour créer des pièces fiables et de haute qualité pour les modèles de conception, de validation, pour la fonderie avec résine calcinable, pour l’outillage ou encore les moules d’injection. »

Image
machine-v650-flex-stratasys-configuration

Les résines de DSM

En signant un partenariat avec la société DSM, le fabricant de système de fabrication additive s’appuie sur la notoriété et l’image du fournisseur de matériaux et notamment de sa gamme Somos. La configuration en cuve ouverte de l’imprimante V650 Flex par stéréolithographie rend la machine compatible avec des résines éprouvées, souvent utilisées par les industriels. « Le fait que l’imprimante V650 Flex soit paramétrable et que les résines soient déjà vérifiées permet aux utilisateurs finaux d’obtenir une précision de conception auparavant inenvisageable avec les solutions traditionnelles de stéréolithographie », a conclu Omer Krieger.

  • Somos® Element : résine de stéréolithographie sans antimoine, spécialement conçue pour produire des modèles de fonderie en résine calcinable solides, stables, avec une grande finesse de détail et très peu de cendres résiduelles.
  • Somos® NeXt : résine qui associe la précision de la stéréolithographie à l’apparence, la sensation et la performance des thermoplastiques.
  • Somos® PerFORM : matériau de choix pour les applications exigeant des pièces solides, rigides, résistant aux températures élevées comme l’outillage et les tests en soufflerie.
  • Somos® Watershed XC 11122 : une solution parfaite pour les concepteurs cherchant des propriétés de type ABS et PBT pour la stéréolithographie, permettant de produire des pièces riches en détails, aux dimensions stables, optiquement claires et résistantes à l’eau.

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive