News Vendredi 30 avril 2021 - 09:30

Stratasys mise sur l'impression 3D grande production

Partagez cette news :

Annonces Stratasys

Avec les nouvelles Origin One, F770 et H350, Stratasys mise sur la grande production. (Crédits : Stratasys)

Le fabricant d'imprimantes 3D polymères Stratasys a présenté trois nouvelles imprimantes 3D :

  • une version mise à jour de la Origin One, suite au rachat de la start-up par le fabricant américain,
  • la F770, fonctionnant avec la technologie FDM (dépôt de matériau fondu)
  • et la H350, la première utilisant la plateforme de fabrication additive H Series et sa technologie SAF (frittage sélectif par absorption).

Chacune d'elles répond à un besoin industriel différent avec le même objectif : amener la fabrication additive vers la grande production. 

La (pas si) nouvelle Origin One

Image
Origin One

Stratasys a dévoilé la nouvelle version de la Origin One. (Crédits : Stratasys)

Parmi les trois nouvelles machines annoncées par Stratasys, une n'est pas vraiment nouvelle. La Origin One est l'imprimante 3D de la start-up Origin rachetée par la société américaine en décembre 2020. Cette version 2.0 du système utilise le procédé de photopolymerisation P3, un dérivé de DLP (Digital Light Processing) développé par Origin. Cette machine dispose d'un plateau d'impression légèrement plus grand 192 x 108 x 370 millimètres (contre 192 x 108 x 350 dans sa version antérieure), mais surtout d'une mise à jour du logiciel qui permet un entretien, une prise en main et une efficacité optimisés. L'ajout de ce système à son catalogue permet à Stratasys de proposer un nouveau procédé et une unité de fabrication additive plus productive, avec des détails en dessous de 50 microns. « Nous pensons que nos imprimantes 3D Origin One dotées de la technologie P3 sont idéales pour satisfaire un large éventail d'applications de production à la demande, à l'échelle mondiale », a déclaré Chris Prucha, vice-président de la recherche et du développement P3 et de la gestion des produits chez Stratasys et cofondateur d'Origin. « Stratasys a donné à l'équipe d'Origin l'occasion d'accélérer le déploiement de cette technologie étonnante pour révolutionner véritablement la fabrication dans tous les secteurs, des produits dentaires aux produits industriels. En fait, c'est ce qui est déjà en train de se produire, si l'on en croit les retours positifs des clients et les très nets indices de croissance de la demande. » Pour l'instant, cette imprimante 3D peut utiliser dix résines industrielles tierces aux capacités techniques diverses, allant de la thermorésistance à la biocompatibilité.

 

La plus grande chambre d'impression entièrement chauffée

Image
F770

La chambre d'impression de la F770 mesure 117 centimètres de long en diagonale. (Crédits : Stratasys)

L'imprimante 3D F770 utilise le procédé de fabrication additive FDM (dépôt de matériau fondu). Avec sa chambre d'impression entièrement chauffée de 1 000 x 610 x 610 millimètres, elle dispose de la plus grande aire d'impression de l'ensemble du catalogue du fabricant. Cet équipement de fabrication additive est tourné vers la production, comme en témoigne sa connectique visant l'automatisation. La F770 bénéficie de la norme de connectivité MC Connect et du kit de développement logiciel GrabCAD. De plus, grâce à une caméra à l'intérieur de la chambre assurant une supervision de la production, même sur le téléphone, ce système de fabrication additive peut fonctionner en continu, jusqu'à 140 heures, sans intervention humaine. « Il est temps de voir grand », a affirmé Dick Anderson, vice-président principal du département Fabrication chez Stratasys. « À mesure que les fabricants adoptent les imprimantes 3D dans leurs installations de production, la taille leur permet d'imprimer des pièces de grandes dimensions ou en grand nombre. Dans le même temps, notre collaboration avec les plus grandes entreprises mondiales nous a appris que la qualité des pièces n'est pas négociable, et que la productivité du travail et les coûts d'investissement sont essentiels pour acquérir un avantage concurrentiel. Nous avons conçu la F770 pour qu'elle s'adapte à toutes les dimensions de fabrication. »

 

La première imprimante 3D utilisant la plateforme H Series

Image
H350

La H350 est la première a utilisé la technologie SAF (frittage sélectif par absorption) de Stratasys. (Crédits : Stratasys)

En mars dernier, Stratasys annonçait sa nouvelle plateforme de fabrication additive et son procédé SAF (fusion sélective par absorption). Elle a dévoilé la première imprimante 3D qui utilisera ce nouveau système dédié à l'industrie, la H350. Conçue pour réaliser des pièces homogènes au coût abordable et prédictif, cette nouvelle machine est destinée à élever la fabrication additive à une production à grande échelle. Comme la F770, cette imprimante 3D destinée à des applications automobiles, de consommation ou électroniques bénéficie de la norme de connectivité MC Connect. Pour faciliter son utilisation dans un cadre de production à grande échelle, la H350 offre une traçabilité accrue en conservant les données de chaque production et des matériaux utilisés. Ces données reste sous le contrôle du client, qui peut également modifier en profondeur les paramètres d'impression en fonction de ses besoins. La H 350 devrait être disponible à la vente dès le troisième trimestre 2021.

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive