News Jeudi 1 avril 2021 - 10:55

La future imprimante 3D grande production de Stratasys

Partagez cette news :

Stratasys H Series

Stratasys développe actuellement une nouvelle machine de fabrication additive utilisant le procédé SAF (fusion sélective par absorption), une technologie dérivée de la fusion laser sur lit de poudre (SLS). L'imprimante 3D H Series, présentée par la société, sera équipée d'un laser infrarouge et du nouveau système de gestion de poudre Big Wave. Présentation !

La technologie SAF

Après 10 ans de recherche et de développement ainsi que la création de Xaar 3D, une société dédiée au développement d’un procédé de fusion sur lit de poudre rapide en partenariat avec Xaar, Stratasys dévoile son nouveau système d'impression 3D utilisant la technologie SAF. Cette technologie de fabrication additive a été développée par le fabricant pour corriger les défauts de la fusion sur lit de poudre. L'accent a été porté sur la répétabilité, la cadence et la productivité du procédé. « La technologie SAF utilise un rouleau à rotation en sens inverse pour appliquer des couches de poudre sur un lit d'impression et applique un fluide d'absorption pour former les couches des pièces. Les couches formées sont fusionnées en passant une lampe à infrarouge sur l'ensemble du lit d'impression. La technologie SAF exécute les étapes clés de ce processus dans la même direction sur le lit d'impression, pour créer une expérience thermique uniforme et donc une homogénéité des pièces, pour toutes les pièces imprimées, quelle que soit leur place », explique le fabricant dans son communiqué. Cette technologie devrait permettre à Stratasys de se positionner sur un marché en pleine expansion : l'utilisation de la fabrication additive pour la grande production de pièces finies.

Image
Pièce stratasys SAF

Le contrôle thermique offert par le gestionnaire de poudre Big Wave évite l'affaissement et les déformations des pièces. (Source : Stratasys)

Toucher plus de secteurs

La nouvelle imprimante 3D H Series peut imprimer des grandes séries de pièces grâce à sa technologie SAF. Toutefois, la productivité n'est pas son seul atout. Elle est également équipée du système de gestion de poudre Big Wave, qui permet une meilleure répartition de la poudre sur le lit d'impression. Les couches de poudre sont ainsi homogènes et thermiquement stable. L'éventuel excès de poudre est renvoyé dans le circuit et réutilisé. L'apport de poudre fraîche est ainsi minimisé pour les prochaines productions. Ce gestionnaire de poudre et la technologie SAF permettent ainsi de réduire au maximum les coûts de production. « L'impression 3D est en train de transformer drastiquement la production dans des secteurs du monde entier, car les entreprises cherchent à évoluer avec plus d'agilité et d'efficacité, c'est pourquoi les pièces de production sont au cœur de notre stratégie commerciale », explique Omer Krieger, vice-président exécutif de la stratégie produit et du développement de l'entreprise de Stratasys « La technologie SAF représente une innovation conséquente qui ouvre de nouvelles opportunités de réponse pour des applications dans des secteurs comme l'automobile, les biens de consommation et l'électronique grand public, ou encore l'équipement industriel. Par conséquent, de nombreuses applications utilisant jusqu'ici une méthodologie traditionnelle vont se rallier à cette technologie, qui permettra également la création de produits ne pouvant être réalisés que par fabrication additive. »

La H Series sera disponible à la vente au troisième trimestre 2021. 

Image
Pièce Stratasys SAF

Toutes les pièces sont imprimées uniformément peu importe leur emplacement. (Source : Stratasys)

Vidéo de présentation de la H Series : 

Puisque vous êtes là...

... nous souhaiterions vous inviter à vous abonner à A3DM Magazine.

A3DM Magazine est la revue papier et digitale de référence en fabrication additive et en impression 3D. (Vous pouvez lire et découvrir les articles dans la rubrique « Magazine » du site A3DM). Pourquoi vous abonner ?

  • Pour accéder à l’ensemble des informations du secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D, à des dossiers industriels, à des analyses techniques et des fiches pratiques, à des contenus exclusifs, aux appels d’offres et aux subventions de la Commission européenne, à des leçons d’anglais pour ingénieurs...
  • Pour garantir la liberté de ton et l’exigence professionnelle de la revue.
  • Pour soutenir le secteur de la fabrication additive et de l’impression 3D qui a besoin de médias spécialisés pour promouvoir la technologie, partager les savoirs et savoir-faire, et fédérer la communauté.

 

Je m'abonne

Newsletter

Ne manquez plus aucune info sur la fabrication additive